Délinquance : forte hausse dans le Rhône et l'Isère

Plus de 5 % de hausse des violences aux personnes en France en 2014, une flambée de 14 % dans l'Isère, et de 12 % dans le Rhône. Et ce n'est pas la seule mauvaise nouvelle des chiffres de l'Observatoire de la délinquance.

Pas moins de 76 des 96 départements de la France métropolitaine connaissent une hausse des violences aux personnes au premier trimestre 2014 par rapport à la même période de 2013. Soit une proportion de 80 %... Le Rhône est 7e de ce triste palmarès, avec une hausse de 12,3 % , seulement précédé par le Var (+13,2 %), l'Isère (+14 %), les Yvelines (+ 14,4 %), l'Oise (+ 16 %), la Sarthe et la Gironde (+ 22 %). Au total, quelque 125 000 faits ont été répertoriés en France pendant cette période par l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) ; en 2013, ce chiffre s'élevait à 118 000.

Les violences aux personnes ou « atteintes volontaires à l'intégrité physique » - AVIP en jargon policier - regroupent les homicides, les agressions, les vols avec violence (très souvent, des vols de smartphones). Ils sont particulièrement suivis, car ce sont eux qui rendent le mieux compte du sentiment d'insécurité ressenti par la population. Dans le Rhône, pas moins de 4 540 faits ont été répertoriés, et 2 083 dans l'Isère. Sur l'ensemble du territoire français, les violences gratuites (agressions de rue, par exemple), connaissent une hausse de 8 %.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut