Démis de ses fonctions pour embarras gastrique

Jean-Paul Concari, conseiller d'opposition, avait été mandaté pour assurer la présidence du 1er bureau du village pour le premier tour de l' éléction présidentielle. Saisi de troubles gastriques, il s'était retiré avant la fermeture du bureau de vote. Pour le tribunal administratif, l'élu a "refusé de remplir ses fonctions" et n'a pas fourni de motif valable à sa "désertion" du bureau de vote. Pour Jean-Paul Concari qui était en train de constituer une liste apolitique pour les municipales, cette démission d'office entraîne son inéligibilité de droit pendant un an.

à lire également
Rhônexpress sur son quai de départ à la Part-Dieu © Tim Douet
Une nouvelle fois, Gérard Collomb s'est opposé au scénario d'une résiliation immédiate du contrat Rhônexpress voulu par le président de la métropole de Lyon David Kimelfeld. L'élu a encore plaidé pour une médiation.
Faire défiler vers le haut