Des caïds règlent leurs comptes

Samedi 28 avril, dans la soirée, à Champagnier, au-dessus de Grenoble, un jeune homme a été tué d'une balle dans la poitrine. Deux autres hommes, qui se sont réfugiés chez des habitants, ont essuyé des tirs de gros calibre.

A l'heure du bouclage du journal, l'un deux est encore en soins intensifs au CHU de Grenoble.

D'après les premiers éléments de l'enquête, il s'agit d'un règlement de comptes entre trafiquants de drogues, troisième épisode d'une série sanglante qui ne semble pas en finir. Fin février, à deux pas de là, à Sassenage, trois garçons de 22 ans, étaient abattus dans un guet-apens, à coups de fusil. Dans la nuit du 10 au 11 février, un autre garçon, de trois ans de plus, avait été exécuté dans des circonstances identiques sur un parking de la banlieue grenobloise. Deux de ses amis avaient été blessés.

Il semblerait que plusieurs équipes s'entretuent pour le contrôle des stups de la région grenobloise.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut