Des étudiants au secours de Sablons

C'est ce qu'Hélène Blanchard, vice-présidente (Verts) de la région Rhône-Alpes, a annoncé à Lyon Capitale. Uppercut soigneusement décoché au ministère de l'Ecologie, qui, malgré les promesses du Grenelle de l'Environnement, n'a toujours pas répondu à sa demande. Suite aux articles publiés dans nos colonnes ces dernières semaines, la Région avait en effet interpellé l'Etat pour qu'il réalise des études d'imprégnation à Sablons, une petite ville du couloir de la chimie, exposée à un taux élevé de cancers suspects.
De son côté, vendredi 9 novembre, l'association "Sauvons notre futur" avait organisé une réunion publique réunissant 300 personnes. Devant le désarroi des habitants, Hélène Blanchard a décidé de passer à l'action. "On fera ça avec les moyens du bord, mais on le fera". Un protocole de questionnaire devait être rapidement étudié avec des médecins spécialisés. Et d'ici quelques semaines, plusieurs dizaines d'étudiants de la région, engagés dans le cadre d'un stage, iront frapper aux portes de Sablons dans l'objectif de réaliser un recensement des personnes atteintes d'un cancer, ou en étant décédées. Une photographie de l'état de santé de la population, qui aurait dû être faite il y a longtemps. Mobilisation
300 personnes s'étaient déplacées, vendredi 9 novembre, à la salle des fêtes de Sablons, pour assister à une réunion publique sur le thème "santé/environnement". Avec, en toile de fond, la recrudescence suspecte des cas de cancers en ville, et aux alentours. Parmi les élus présents, Hélène Blanchard, vice-présidente de la région Rhône-Alpes (très applaudi), Daniel Rigaud, conseiller général du canton de Roussillon (légèrement sifflé) et Marcel Berthouard, maire de Roussillon. Pendant deux heures et demie, les PCB, les rejets toxiques des entreprises du secteur, les problèmes de santé, notamment les tumeurs et les cancers, la glasnost des autorités publiques, ont été évoquées. Parfois dans la colère, en tous cas avec beaucoup de détresse. Malgré une sono défaillante la réunion a été une véritable mobilisation citoyenne. Les lignes sont en train de bouger à Sablons. Le conseil régional suit, à l'instar, espérons-le, du conseil général de l'Isère. Le gouvernement, quant à lui, est attendu au tournant.

LA VIDEO sur http://tst.lyoncapitale.fr/index.php?menu=1&article=3440

à lire également
Faire défiler vers le haut