Deux députés lyonnais répondent à "Tintin"

Oui j'ai mis en contact Denis de Montgolfier à sa demande avec cet ami. Je n'en sais pas plus et je ne suis pas choqué par le fait qu'on lui ait demandé les questions qu'il souhaitait poser lors d'un éventuel entretien avec le Président tunisien.

Pour le reste je n'ai jamais rencontré Monsieur Ben Ali. Je n'ai jamais voyagé en 1e classe ni utilisé de voiture de luxe. Je fréquente des hôtels qui correspondent à mes moyens et ce ne sont pas des "palaces dorés".

Dire que j'ai "épousé les méthodes de flicage de Ben Ali", si c'est la conviction du grand reporter lyonnais, est en opposition manifeste avec la réalité et le bon sens."

Michel Terrot, député d'Oullins
"Les propos tenus par Monsieur Denis de Montgolfier dans l'article en question m'ont littéralement stupéfié.

Je n'ai en effet rencontré le Président Denis SASSOU NGUESSO qu'à une seule occasion, lors d'une mission d'information au Congo en décembre 2000 décidée par la Commission des Affaires Etrangères de l'Assemblée nationale.

Cette mission conduite d'ailleurs par un autre parlementaire que moi-même, a tenu à rencontrer avant et pendant son déplacement au Congo aussi bien Monsieur

Sassou Nguesso que des personnalités politiques de l'opposition ainsi que des représentants de la société civile, afin de disposer d'un éclairage le plus objectif possible.

Le rapport établi par la mission, dont je vous joins à toutes fins utiles une copie, témoigne abondamment de cet esprit d'indépendance des membres de la mission.

Prétendre qu'une rencontre d'une heure, de surcroît collective, m'aurait permis de nouer des relations personnelles d'amitié avec Monsieur Sassou Nguesso est évidemment contraire à la vérité.

Quant au fait "de se gorger de bon vin, parfois d'autre chose sur la note du pays", cette accusation relève d'une malveillance d'autant plus grotesque que les repas durant le séjour de la mission ont été organisés par l'Ambassade de France et non par le Congo."

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut