Palais de justice de Valence
Palais de justice de Valence

Drôme : à Valence, des convocations mais aucune suppression d'aides sociales pour les familles de mineurs délinquants

Un peu plus d'un an après la mise en vigueur de la mesure de suppression des aides sociales aux familles de délinquants à Valence, l'heure est au bilan pour la municipalité du chef-lieu de la Drôme. Aucune sanction n'a été prise, même si 30 familles ont été convoquées.

Il y a un peu d'un an, le 14 décembre 2020, la délibération votée par la municipalité de Valence avait suscité la polémique. Dirigée par Nicolas Daragon, du parti de droite Les Républicains, la majorité annonçait la suppression des aides sociales et municipales aux familles de mineurs ayant commis des délits. L'objectif : lutter contre les violences urbaines. Une mesure qui provoquait l'indignation du ministre de la Santé, Olivier Véran, sur Twitter. Et qui n'a pas été appliquée, un an plus tard.

Aucune sanction à déplorer

Selon Nicolas Daragon, aucune famille n'a été sanctionnée par cette nouvelle mesure. Selon lui, "la menace a suffi, il n'y a pas eu besoin d'aller jusque-là", dans des propos rapportés par France Bleu. Il affirme cependant que près de trente familles qui ont été convoquées devant le conseil des droits et des devoirs de la ville. Selon le maire, la simple menace d'une sanction de mettre un terme à ces aides suffit. "Il leur a été demandé d'appliquer des mesures éducatives et toutes s'y sont conformées", détaille le maire de Valence.

Les familles de mineurs délinquants sont également exposés à des sanctions d'expulsion de logement en cas de manquement à la loi et de troubles à l'ordre public. Selon Annie-Paule Tenneroni, présidente de Valence Romans Habitat, en charge de l'office public du logement de l'agglomération, et reprise par France Bleu, les chiffres sont globalement bas. En tout, ce sont "plus de 1800 locataires ou familles convoqués, 450 mises en demeure et seulement 130 expulsions depuis 2014", rapporte l'office.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut