Ecocité : plus de 11 millions de fonds pour le Grand Lyon

Les secteurs de Confluence, Part-Dieu, Gerland et la Vallée de la Chimie vont recevoir plus de onze millions d'aides de l’État dans le cadre du programme d'investissement d'avenir. L'objectif est d'inciter à la transition écologique et énergétique dans les Ecocités.

De 2015 à 2020, l’État va accorder une deuxième tranche d'aides du programme d'investissement d'avenir dans les Ecocités. Ce programme est piloté par le Commissariat général à l’investissement et géré par la Caisse des dépôts. En tout, la métropole de Lyon doit recevoir 11 288 012 d'euros pour mettre en place une stratégie de développement durable. Onze projets de la métropole et de ses partenaires ont été retenus dans l'appel à projet "Villes de demain" : Confluence, Part-Dieu, la Vallée de la chimie et le quartier de Gerland en cours de réaménagement.

Parmi les projets qui bénéficient de ce label Ecocité, on trouve la Ferme Urbaine Lyonnaise (Ful) à la Doua ou encore le projet d'éco-rénovation du parc de logement social Tony Garnier, dans le quartier de Gerland, qui reçoit 2 900 000 euros. La somme de 116 000 euros sera attribuée à un projet de couloir de bus dynamique, en partenariat avec la société de transports SYTRAL.

Dans un communiqué, Bruno Charles, le vice-président de la Métropole de Lyon en charge du Développement durable, de la Biodiversité, de la Trame verte et de la Politique agricole, a souligné l'importance du projet de Part-Dieu dans ce programme d'investissement : « Le périmètre opérationnel initial est élargi à un nouveau quartier où l’on produit et expérimente la ville de demain, intelligente et performante : le projet de la Part-Dieu, dont l’ambition d’ici 2030 est de devenir une référence internationale en matière de qualité d’innovation urbaine. »

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut