École Doisneau : une remplaçante nommée, pour la journée

Une remplaçante a été nommée pour pallier l’absence d’une institutrice de l’école Robert-Doisneau. Mais celle-ci ne restera que ce mardi.

Lundi, les élèves de l’école Robert-Doisneau n’ont pu avoir classe, faute à deux professeurs absents. Les parents d’élèves étaient alors montés au créneau, dénonçant une situation chronique et réclamant des solutions. Ce mardi matin, un des deux professeurs a repris sa classe. L’autre institutrice, dont l’absence était prévue de longue date, a été remplacée. Mais un remplacement de courte durée puisque l’institutrice ne sera présente qu'aujourd'hui 8 avril et peut-être aussi le 15 avril. « Elle n'est disponible que le mardi », explique un parent.

« Nous ne pouvons accepter cette situation, ou on place "tant bien que mal" des instituteurs remplaçants au pied levé, sans aucune communication, et de façon ponctuelle. Il faut avoir en tête que les élèves ont besoin de repère et subissent cette situation. En outre, le personnel enseignant ne sera pas suffisant lundi prochain pour assurer les activités planifiées comme la piscine  », rappelle ce même parent délégué.

Ce mardi, une délégation de parents a tenté de rencontrer l’inspectrice en charge des écoles du 1er arrondissement, en vain. Ils réfléchissent actuellement aux suites à donner.

Joints par Lyon Capitale, les services de l’inspecteur d’académie ont précisé que celui-ci s’exprimerait au moment d’un point presse vendredi.

2 commentaires
  1. Sophie_Lyon - mer 9 Avr 14 à 11 h 00

    Un autre scandale à dénoncer: une classe ULIS du collège LAMARTINE de Villeurbanne n'a plus d'enseignante d'enseignant référent ( c'est à dire environ 15 heures par semaine) depuis maintenant 8 semaines et pourtant nous sommes dans un arrêts maladie longue durée.!!!!

  2. vp - mer 9 Avr 14 à 17 h 17

    Je confirme ce post étant maman d'un enfant scolarisé dans ce dispositif pour enfants à besoins particuliers au Collège LAMARTINE. Et je n'ose vous rapporter les arguments de l'IA pour justifier de la situation ' nous avons eu beaucoup d'accident de ski après les vacances de février !!!!! '. Alors que notre ancien ministre avait lui m^me rappelé toute la bienveillance que l'on devait accorder à ces enfants en grandes difficultés !!!! C'est honteux !!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut