Article payant

Éducation : comment aider un enfant stressé par les évaluations

Voilà la rentrée et son cortège d’évaluations, avec à la clé, pour certains, examens et concours en fin d’année. Si bon nombre d’enfants gèrent bien la pression liée à ce contrôle scolaire permanent, d’autres, à l’inverse, sont envahis par un stress démesuré. Pourquoi ? Comment les aider à s’apaiser ?

Contrairement aux pays d’Europe du Nord et anglo-saxons, notre système scolaire est entièrement basé sur une méthode de notation qui favorise une forme de pression à la réussite et peut créer un climat d’insécurité ou engendrer la peur de l’échec. Cela fait partie de notre culture, et beaucoup de parents considèrent qu’il est normal, même moteur, que leur enfant soit stressé à l’approche d’un contrôle. Ils préfèrent un enfant préoccupé voire angoissé par ses résultats, à un enfant laxiste et démotivé, qui semble ne pas se sentir concerné.

Un stress d’anticipation

“Ce stress de la réussite peut démarrer dès les petites classes et évoluer en véritable trouble anxieux, qui se manifeste en situations d’évaluation, aussi bien en contexte scolaire qu’extrascolaire. Cette anxiété de performance est une vraie pathologie, qui peut aller jusqu’à la phobie scolaire”, prévient Anne Gramond, pédopsychiatre et auteure du livre J’aide mon enfant à faire ses devoirs… Les symptômes commencent à se manifester avant les évaluations et peuvent prendre différentes formes, parfois dans des proportions importantes, voire invalidantes, et qui ne laissent pas forcément penser qu’il s’agit d’une anxiété de performance. “Chez l’enfant plus jeune, on voit des expressions symptomatiques telles que des maux de tête, des maux de ventre, parfois violents –l’enfant peut être plié en deux – avec quelquefois des vomissements associés, qui nécessitent des consultations en urgence. Cela peut conduire à réaliser beaucoup d’examens lourds et invasifs, pour finalement se rendre compte qu’il n’y a rien. Les adolescents reconnaissent bien leurs pensées et expriment leurs propres émotions : j’ai peur de rater, d’avoir une mauvaise note, de me faire disputer… Ils peuvent aussi ressentir toutes sortes de symptômes, comme avoir du mal à respirer, le cœur qui s’emballe, des sensations de vertige, mais aussi des troubles du sommeil ou de l’appétit.”

Il vous reste 72 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Faire défiler vers le haut
Pub Akcelo