Hôtel de Région. @WilliamPham

Embaucher des médecins comme salariés de la région, un plan de santé de 100 millions d'euros voté

La région Auvergne-Rhône-Alpes a voté ce vendredi 17 mars en assemblée plénière un plan régionale de santé de 100M d'euros.

La région Auvergne-Rhône-Alpes veut faire de la région "la première région en matière d'accès à la santé pour tous les habitants dans tous les territoires". Un plan de 100M d'euros pour "protéger la santé de tous les habitants" a ainsi été voté ce vendredi en assemblée plénière à Confluence, dans le 2e arrondissement de Lyon.

"La crise du covid-19 a révélé combien la santé était précieuse tout en mettant en évidence les failles du système médical français", poursuit la région. Laurent Wauquiez, le président LR de la région, martèle, en taclant le gouvernement : "on ne peut pas rester les bras croisés devant de tels manques".

"La région favorisera le recrutement de praticiens et leur emploi sous statut salarié"

Dans ce texte voté vendredi, la région souhaite notamment "ramener des médecins dans nos territoires" et ainsi embaucher des médecins comme salariés de la région. "L'objectif est d'attirer les praticiens au sein de nos territoires ruraux pour offrir à tous les habitants une couverture médicale de qualité. La région favorisera le recrutement de praticiens et leur emploi sous statut salarié", explique encore la région. Outre les médecins généralistes, la région veut également inciter les étudiants en médecine à pratiquer leurs stages dans des territoires prioritaires.

La région compte également doter les centres hospitaliers des territoires d'équipements modernes et favoriser la prévention et l'accès de tous les habitants de la région à la santé et au bien-être. Autre point soulevé dans ce plan régional de santé, porté par la maire de Décines, Laurence Fautra,  également vice-présidente de la région en charge de la santé, soutenir la formation, l'innovation et le tissu industriel du secteur de la santé.

Lire aussi : Clash entre Laurent Wauquiez et la gauche au conseil régional autour d'une charte sur la laïcité

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut