L’immobilier de Lyon en un coup d’oeil.

En bref : l'actualité de l'immobilier à Lyon

Nouveaux immeubles, prix, location, pouvoir d'achat, commerce... un tour d'horizon rapide de l'actualité de l'immobilier à Lyon.

Location en Airbnb à Lyon, la Métropole serre (fort) la vis

La Métropole et la Ville de Lyon ont annoncé le 13 avril durcir drastiquement les règles existantes de location de meublés de tourisme, des logements dédiés uniquement à la location type Airbnb. Pour pouvoir louer un tel bien, il faudra désormais créer un autre logement à côté, à partir de bureaux par exemple. Une mesure de compensation contraignante pour les investisseurs qui vise surtout l’hyper-centre. Les Lyonnais mettant leur appartement en location moins de 120 nuitées par an ne sont pas concernés.
Retrouvez notre analyse sur les nouvelles règles : ICI

Immobilier à Lyon 9 : "Le centre Valmy est l'endroit le plus demandé, La Duchère a changé" (vidéo)

La région Aura, premier marché de l’immobilier logistique

Le marché aurhalpin de l’immobilier logistique est au plus haut. C’est ce qu’annonce le cabinet de conseil JLL, spécialisé en immobilier d’entreprise. Selon ses analystes, le secteur de l’immobilier logistique est porté “par le segment des entrepôts XXL (dès 40 000 m2)”, avec une surface commercialisée en hausse de 29 %, en France, par rapport au 1er trimestre de l’année dernière. “La région Auvergne-Rhône-Alpes s’installe comme le 1er marché de France en totalisant un tiers du volume de demande placée”, décrivent-ils. Un dynamisme qui place, de facto, le marché parisien en deuxième position avec seulement 26 % de demandes placées en France.

Immobilier : "Le 6e est l'un des quartiers les plus prisés de Lyon" (Vidéo)

Les notaires du Rhône publient leur bilan 2021

La chambre des notaires du Rhône a publié son bilan de l’année 2021. Sans surprise, celle-ci annonce une augmentation du volume des ventes de 16 % par rapport à 2020, avec une forte progression des volumes pour les appartements anciens (+19 %) et les terrains à bâtir (+23 %). À Lyon, les prix dans l’existant s’élèveraient à 5 060 euros par mètre carré, en progression de 5,1 % sur un an. Pour un appartement neuf, les prix lyonnais montent à 6 230 euros le mètre carré, en hausse de 7,3 %. Enfin, les notaires soulignent l’accroissement du nombre de Lyonnais achetant des maisons dans les extérieurs de la métropole de Lyon. Ils représentent même jusqu’à 15 % des acquéreurs dans l’Ouest rhodanien, et 14 % des ventes aux alentours de Villefranche-sur-Saone.

Immobilier : "On peut faire toute sa vie dans le 7e", explique Gaël Fluchaire (vidéo)

Demathieu Bard s’installe à Villeurbanne

L’entreprise de construction Demathieu Bard a inauguré son siège régional à Villeurbanne, qui réunira toutes les entités régionales de la société, dont le siège principal est actuellement situé en Moselle. Les 5 000 m2 du bâtiment nommé “1861 - Julie-Victoire Daubié” prendront place sur le terrain des Sœurs, au nord-est de la ville. Un édifice tout de verre et de béton, signé par le cabinet Z Architecture.

Immobilier à la Confluence : "Ce quartier est de plus en plus attractif" assure Sophie Terdjman (vidéo)

53 nouveaux logements à Villefranche

Une nouvelle résidence va sortir de terre fin 2023 au nord de Villefranche-sur-Saône, près de la rue Bointon et du boulevard Burdeau. Un programme nommé Nuance, du promoteur Édouard Denis. Compris dans un lot de deux immeubles collectifs, les 53 logements répartis sur quatre étages sont composés de T3, T4 et T5 avec balcons. Côté prix, les T3 sont proposés à partir de 300 000 euros, les T4 dès 429 000 euros et les T5 de 100 m2 à 496 000 euros. Autant d’offres éligibles aux investissements type Pinel. La résidence se situe à quelques centaines de mètres des transports en commun et non loin du centre-ville.

13 500 m2 pour 6e Sens

Le promoteur immobilier 6e Sens annonce faire l’acquisition de locaux dans l’Est lyonnais à Meyzieu et Jonage. En tout, le groupe achète trois sites à vocation industrielle représentant au total une surface plancher de 13 500 m2. Le projet serait de développer une offre locative pour les professionnels. Le groupe avait aussi acquis en février un immeuble de bureaux de 2 500 m2 sur une parcelle de 7 500 m2 dans le 8e arrondissement de Lyon. Le promoteur déclare pour celui-ci une démolition-reconstruction.

Ce qu'il faut savoir avant d'acheter dans le 4e arrondissement de Lyon avec une spécialiste du secteur :

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut