L’université Jean Moulin Lyon 3. @WilliamPham

Étudiants blacklistés, discriminations, un bal à l'université Lyon 3 fait polémique

L'université Lyon 3 a annoncé annuler son bal de droit suite à la découverte d'une liste d'étudiants blacklistés par l'association étudiante organisatrice. À l'origine de cette décision, une discrimination et une différenciation entre des étudiants.

À l'université Lyon 3, la tempête continue. Déjà il y a quelques jours, l'association étudiante UNEF s'inquiétait de la montée des idées d'extrême droite au sein de la faculté. Désormais, c'est un bal annulé au sein de la section de droit qui crée la polémique. En cause : la distribution de non-invitations à des étudiants de l'établissement. Une liste noire - une blacklist - dressée par l'association organisatrice du bal de droit concerné : Corpo Lyon 3.

Selon les informations du Progrès, cette liste n'est pas faite par hasard. À l'origine de la liste, "de la discrimination", explique le président de Lyon 3 Eric Carpano dans un mail adressé aux étudiants. Face à la situation, ce dernier a préféré tout bonnement annulé les festivités pour qu'aucune différenciation ne soit faite. Effectivement, l'établissement public finance en partie l'événement.

L'organisation de l'événement se défend

Corpo Lyon 3, à l'initiative du bal explique de son côté avoir mis sur la touche 15 étudiants susceptibles de "créer des troubles à l'ordre public". Ils sont également tous liés à un conflit avec l'organisation, selon un membre de l'association.

Contacté par Lyon Capitale, ni la faculté, ni l'association étudiante n'ont, pour l'instant, répondu à nos sollicitations.

Lire aussi : 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut