Hôtel de police Lyon 3e
© Tim Douet

Fausses sociétés, vrais crédits bancaires

Un Allemand de 54 ans et un Roumain de 66 ans ont été arrêtés le 29 mai dernier à Givors. Ils s'étaient présentés dans un magasin de sport, désireux de réaliser plusieurs achats. Or ils étaient déjà connus de l'établissement pour avoir signé des chèques en bois.

L'enquête a permis de réaliser qu'ils avaient ouvert plusieurs comptes sous leurs propres noms, mais avec de fausses raisons sociales, selon le principe dit de la "cavalerie". Des mouvements d'argent transitaient d'un compte à l'autre, donnant à croire l'existence de revenus. Voilà qui leur permettait de souscrire à plusieurs crédits.

La perquisition au siège d'une des fausses sociétés, basée à Saint-Etienne, amenait à la découverte de 500 euros et de comptes bancaires au nom d'un 3e homme de 30 ans, interpellé peu après. L'un des individus a été écroué.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut