@Antoine Merlet

Fête nocturne sur les Berges du Rhône à Lyon : polémique sur les réseaux sociaux

Une grosse soirée jeudi soir, sur les Berges du Rhône, a été largement relayée et commentée ce vendredi sur les réseaux sociaux. De nombreuses personnes font la fête sans vraiment de distanciation sociale.

Les vidéos, largement relayées, sont très commentées ce vendredi sur les réseaux sociaux.

On voit de nombreuses (jeunes) personnes faire la fête, rassemblées et très proches les unes des autres, sur les Berges du Rhône jeudi soir.

Un rassemblement, sans grande distanciation sociale, sans beaucoup de masques, vivement critiqué par de nombreux internautes.

A Lyon, de nouvelles mesures vont être annoncées sous peu (vraisemblablement d'ici samedi) pour tenter d'enrayer la progression du virus (lire ici).

Lire aussi : à Lyon, de nouvelles mesures imminentes pour tenter d'enrayer la circulation du virus

5 commentaires
  1. bibotte - ven 18 Sep 20 à 15 h 37

    Bande d'abrutis!!Dommage qu'ils et elles n'aient pas invités leurs grands-parents...

  2. Michel Raffin - ven 18 Sep 20 à 16 h 20

    Ils devraient tous faire le test covid ces jours. Un bon moyen pour savoir si les protections barrières sont efficaces ou non.

  3. JANUS - ven 18 Sep 20 à 16 h 27

    La jeunesse s'envire au sens réel avant la décadence !

    1. Angelik691 - ven 18 Sep 20 à 18 h 46

      Faudrait aller voir à la fac.. nous étions presque 300 étudiants dans l'amphi sans distanciation.
      On s'est marché dessus pour signer les feuilles d'émargement.. un vrai bazars.. aucune fenêtre ouverte.. c'est franchement du gd n'importe quoi !

    2. Incroyable - sam 19 Sep 20 à 19 h 47

      La Ville prends vraiment les mesures qui s'imposent : Depuis ce rassemblement, deux jours (peut être plus, nous ne sommes que samedi...) de fiesta jardin des Chartreux. Beaucoup de discours (respectez les gestes barrière...), mais même les organisateurs ont au mieux le masque sur le menton. C'est validé par la culture et par la sécurité.
      Tant pis pour les conséquences (les riverains, la circulation du virus...). Lundi, on appellera à la responsabilité via un beau discours creux.
      Ya t-il quelqu'un aux commandes ici? Une préfecture peut-être ?

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut
Pub Akcelo