Gilets jaunes à Charpennes, Lyon-Villeurbanne, 27 avril 2019 @AnthonyFaure

Gilets jaunes à Lyon : tension à la Part-Dieu (Lyon 3e)

Ce samedi, c'est l'acte 24 de la mobilisation des Gilets jaunes. A Lyon, le rassemblement est parti de Charpennes. Environ 500 personnes manifestent. La situation est tendue actuellement à la Part-Dieu, à proximité du centre commercial.

Pour le 3e samedi consécutif, les manifestations sont interdites dans une bonne partie nord de la Presqu’île, à Lyon, en gros entre Bellecour et Hôtel de Ville (lire ici).

Du coup, ce samedi, le rassemblement est parti de Charpennes, et de la place Charles-Hernu, à Villeurbanne. Environ 300 personnes étaient présentes à 14h30, au moment du départ. "On est là, on est là" chantent les manifestants sur la place Charles Hernu, sous une pluie battante. Le départ a été retardé en raison de la pluie.

Les manifestants bloqués cours Vitton (Lyon 6e)

"Emmanuel Macron, on va te chercher chez toi" reprennent en coeur les Gilets jaunes, sur l'air du fameux "Jean-Michel Aulas, on va tout casser chez toi" que les supporteurs de l'OL connaissent bien...

Les manifestants ont ensuite bravé le déluge pour emprunter le cours Vitton, où ils ont été stoppés par les forces de l'ordre au croisement avec la rue Michel-Rambaud, sous le pont de la ligne de chemin de fer. Impossible de rejoindre l'artère commerçante du cours Vitton et le cœur du 6e arrondissement.

Situation confuse autour du centre commercial de la Part-Dieu (Lyon 3e)

Les manifestants rejoignent alors, par la gauche, le quartier de la Part-Dieu (3e). Les rangs ont grossi. Environ 500 personnes sont présentes malgré une forte pluie en début d'après-midi.

L'ambiance, jusqu'alors bon enfant, se tend. Depuis 15h, la situation est confuse autour du centre commercial de la Part-Dieu, très fréquenté le samedi après-midi. Encore plus quand le temps est pluvieux. Des manifestants veulent accéder au centre commercial. Les policiers empêchent l'accès aux plus motivés.

 

Faire défiler vers le haut