Grand Lyon : baisse de la délinquance dans les ZSP

Un an après la mise en place du système, le préfet du Rhône a annoncé une baisse significative de la délinquance dans les zones de sécurité prioritaire à la Duchère, Vaulx-en-Velin et Vénissieux. Seul le quartier du Terraillon à Bron est à la traîne.

"8% de baisse dans le seul quartier de Vaulx-en-Velin, c'est important " : Jean-François Carenco s'est dit satisfait des chiffres de la délinquance dans les zones de sécurité prioritaires mises en place depuis septembre 2012 par Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur.

Dans l'agglomération lyonnaise, quatre secteurs sont ainsi concernés : la Duchère à Lyon, une partie de Vaulx-en-Velin, le quartier des Minguettes à Vénissieux et le quartier du Terraillon à Bron. La baisse la plus significative se situe à Vaulx-en-Velin; la Duchère et les Minguettes, suivent un peu plus loin derrière. En revanche, à Bron, le niveau de délinquance se maintient et accuse même une légère hausse. "C'est un quartier en pleine restructuration," justifie le préfet.

Bon chiffre pour les ZSP, le reste du département fait moins bien

Concrètement, des moyens policiers supplémentaires ont été mis en place, la présence des forces de l'ordre revêtant un caractère dissuasif. Par ailleurs, le taux d'élucidation augmente. Au total, 64 ZSP ont été déployés sur tout le territoire, et concernent pas moins de 1,7 millions de personnes. Au quotidien, la police vise le trafic de drogue et l'économie souterraine, tout comme les cambriolages et le vol avec violence.

Mais à présent, la préfecture entend "mettre sur pied l'action sur l'emploi, la culture, le sport ou la santé." En attendant, en dehors des ZSP, les chiffres de la délinquance demeurent mauvais, dans le département, avec une hausse significative des cambriolages et des vols avec violences.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut