publicité pour une banque sur le téléphérique de Grenoble
©Jean-Pierre Clatot/AFP

Grenoble : le téléphérique arrêté un mois pour maintenance

Alors que certaines rêvent d'un téléphérique à Lyon, celui de Grenoble nous ramène vers l'une des contraintes de ce mode de transport : il sera fermé un mois pour maintenance.

Chaque année, toutes les 170 700 heures de fonctionnement, le téléphérique Grenoble / Bastille est fermé pendant un mois pour assurer sa maintenance. Il ouvrira à nouveau ses portes le 1er février dès 11 heures.

En attendant, les techniciens vont contrôler les câbles, poulies, télécabines et machines tandis que des travaux seront menés sur plusieurs points et des pièces révisées ou changées. Une ultime visite de contrôle sera menée les 28 et 29 janvier pour vérifier le système de sécurité.

Brest qui possède également un téléphérique réalise une maintenance chaque année, la dernière, en juin, a duré deux semaines. Là encore, la desserte via ligne aérienne n'était plus assurée.

À Lyon, certains militent pour la création d'une ligne de téléphérique intégrée au réseau TCL, néanmoins, cette contrainte est à garder à l'esprit.

Faire défiler vers le haut