Grève des internes à Lyon

A Lyon, ils étaient près de 800. Dans le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) figurent des articles visant à remettre en cause la liberté d'installation des internes en médecines. Avec ses articles, le gouvernement entend prendre des mesures désincitatives à l'encontre des praticiens libéraux s'installant en zone de 'surdensité' (les régions où il y a déjà trop de médecins). Les internes dénoncent la naissance d'une médecine à 2vitesses : les plus aisés pourront rapidement consulter les professionnles déconventionnés, alors que les délais s'allongeront encore pour un accès aux soins remboursés. Ils demandent le retrait des articles du PLFSS et l'ouverture d'un 'Grenelle de la santé' pour entreprendre de vraies réformes de fond. Hier ils sont partis de la place Bellecour et se sont rendus en bas du crayon (devant l'auditorium) où ils se sont symboliquement alongés au sol, jetant leurs blouses autour d'un cerceuil illustrant la mort future de la sécurité sociale.

Fabrice Catérini

à lire également
Le nombre de cas positifs de coronavirus est reparti à la hausse en France depuis plusieurs jours. Désormais, les préfets peuvent rendre le port du masque aussi obligatoire dans les lieux publics ouverts. Ainsi, le port du masque est obligatoire dans certaines rues de Lille, de Nice ou encore d'Annecy. Et à Lyon ? Ce n'est pas encore d'actualité.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut