Il déclare un faux car-jacking après avoir percuté un piéton

L'affaire commence par un accident de la circulation : une Villeurbannaise de 46 ans avait été renversée par une auto, le 2 mars à 6h, rue Louis Braille. La victime n'avait pas été grièvement touchée, mais l'automobiliste s'était enfui, abandonnant le véhicule.

La police était remontée jusqu'au propriétaire, qui avait déclaré un car-jacking. "On est un peu circonspect, quand on voit que le car-jacking est survenu non loin de là où la voiture a été retrouvée", nous explique un enquêteur. Le doute était de mise : il s'agissait d'une fausse déclaration. Cet homme de 27 ans, habitant Meyzieu, a été arrêté le 20 mars.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut