Il n'y aura pas de liste Modem aux municipales

Ils en ont assez d'être les cautions de leaders qui ne peuvent se résoudre à ne plus diriger un parti de droite et qui veulent rester, à Lyon, les supplétifs de Perben et de ses peu reluisants nouveaux amis Millonistes.

Les adhérents ne suivront pas de telles alliances contre-nature et si les dirigeants du Modem veulent pactiser avec ces néoconservateurs, nous ne leur reconnaîtrons plus aucune légitimité à nous conduire.

Si ce scénario de basses alliances n'est que fantasmes, que Christophe Geourjon proclame alors sur son honneur - si toutefois il a les qualités d'une tête de liste - qu'il mènera bien une équipe aux municipales sans se précipiter derrière la première excuse pour renoncer et gîter, au chaud sous l'aile de l'UMP dans le 6ème ou le 8ème arrondissement. Sinon, qu'il arrête d'abuser les adhérents et les lyonnais.

Le Modem Lyonnais est donc en train de " s'abouser " (s'écraser comme une bouse en 'parler lyonnais'). Lentement mais sûrement.

Les responsables sont désormais connus.

Sébastien Perros
Génération Démocrate

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut