Capture d’écran 2014-06-17 à 10.57.41

Israël : des partenariats possibles avec les lycées

En déplacement en Israël et dans les territoires palestiniens jusqu’au jeudi 19 juin, Jean-Jack Queyranne a rencontré Yossi Leshem, fondateur de l’association Freebird. Cet ornithologue, activiste pour la paix, lui a raconté comment il utilisait "des chouettes pour éradiquer les rongeurs qui détruisent les cultures en Israël". Il veut ainsi "limiter l'apport en raticides et autres produits chimiques" dans les sols.

Et la main-d'œuvre ne manque pas puisque 500 000 oiseaux migrateurs survolent chaque année Israël. Ils viennent d'Europe et se rendent en Afrique, puis font le chemin inverse. Yossi Leshem leur pose parfois des bagues et suit leurs déplacements par GPS. "Les oiseaux n'ont pas de frontières et nous associons des écoles à notre travail afin de les sensibiliser au respect de la nature et leur faire découvrir d'autres pays". L'association collabore ainsi avec plusieurs centaines d'écoles israéliennes, une quinzaine d'écoles jordaniennes et 40 écoles palestiniennes.

Dans un autre domaine, Zeev Dgannie, proviseur du lycée hébraïque d'Herzliya, près de Tel Aviv, travaille lui aussi au rapprochement entre les peuples israélien et arabe. "Nous développons un programme de solidarité et de lutte contre la faim dans le monde. Nous apprenons à nos élèves à élever de la spiruline, une algue qui présente des propriétés nutritionnelles très intéressantes. De jeunes Arabes, ainsi que des Juifs et des enfants de travailleurs étrangers en profitent. Nous avons aussi des partenariats avec plusieurs écoles palestiniennes." (voir ici une vidéo sur le projet du docteur Zeev Dgannie)

La région s'est montrée très intéressée par ce programme et envisage d'établir un partenariat avec certains lycées de Rhône-Alpes, sur le mode du volontariat, tout comme avec l'association Freebird de Yossi Leshem.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut