JACQUES GERAULT, UNE NOMINATION POLEMIQUE

A 55 ans, celui qui était jusqu'à peu directeur adjoint du ministère de l'Intérieur a en effet été propulsé préfet de la Région Rhône-Alpes sans qu'il ait au préalable exercé la fonction de préfet de Région. Ce qui a le don d'agacer certains, au premier rang desquels le président du Conseil Régional (PS) Jean-Jack Queyranne. Dans un communiqué, il dénonce "un mouvement de nature politique, (...) au mépris des traditions en vigueur dans le corps préfectoral". Avant de conclure au "verrouillage préfectorale des régions".
D'autres rappellent que Jacques Gérault est celui qui avait en charge le dossier du lycée musulman d'Al Kindi de Décines, qu'il avait tenté d'imposer au recteur Morvan, avant que celui-ci ne soit démis de ses fonctions.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut