France’s Clement Noel competes in the second run of the men’s slalom during the Beijing 2022 Winter Olympic Games at the Yanqing National Alpine Skiing Centre in Yanqing on February 16, 2022. (Photo by François-Xavier MARIT / AFP)

JO de Pékin : le jour de gloire pour Clément Noël, "un sentiment magique", réagit le skieur

Clément Noël a survolé le slalom olympique ce mardi aux JO de Pékin. "Un sentiment magique" pour celui qui a fait ses armes dans la station de Val d'Isère.

"C'est un sentiment assez magique parce que ce sont les JO, une course tous les quatre ans, et c'est dur, dans une discipline comme la nôtre, d'être présent le jour-J. C'est une fierté", s'exclame le Français, auteur notamment d'une 2e manche exceptionnelle.

Preuve de la performance réalisée par le Français, c’est la première fois depuis 2006 et la victoire en descente d’Antoine Dénériaz que la France compte un champion olympique en ski alpin.

"Quitter sa famille à 15 ans, ce n'est pas de la tarte"

Clément Noël a grandi dans les Vosges avant de filer faire ses armes en sport-étude dans la station de ski de Val-d’Isère, en Savoie. A 15 ans.

Champion olympique de slalom en 1968, Jean-Claude Killy a rendu hommage au jeune skieur de 24 ans. "C’est formidable, un plaisir, plaisir décuplé parce que ça fait une médaille de plus pour le club des sports de Val d’Isère, un vrai club olympique. En tant qu’ancien du club des sports, j’étais obligé de suivre la course, un œil fermé, un autre ouvert, mais quel bonheur. Décider de quitter sa famille, ses Vosges, à 15 ans, ce n’est pas de la tarte. Il était déterminé, savait ce qu’il voulait et il l’a fait : ce n’est pas tous les jours que ça arrive, c’est d’autant plus méritant, d’autant plus mérité", s'est réjoui l'une des légendes du sport français dans les colonnes de Ski Chrono.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut