L'A45 "renvoyée aux calendes grecques" par le gouvernement ?

Alors que l'annonce de l'avenir de l'autoroute A45 entre Lyon et Saint-Étienne est attendue ce jeudi, le Gouvernement aurait choisi de retarder le projet "voire de le renvoyer aux calendes grecques".

Alors que la décision sur l’A45 est attendue ce jeudi, selon le journal Contexte, le Gouvernement a décidé de retenir le scénario 2 du Conseil d’orientation des infrastructures qui prévoit de retarder le projet de l’A45, "voire de le renvoyer aux calendes grecques". Une information confirmée à Lyon Capitale par une source proche du dossier. Selon le journal, d’autres solutions d’aménagement vont être proposées pour améliorer les déplacements entre Lyon et Saint-Étienne.

Pour rappel, le dossier de l’A45 qui relie les deux métropoles est très largement soutenu par le monde économique régional, par le conseil régional de Laurent Wauquiez et par la mairie de Saint-Étienne. À l’inverse côté Rhône, le département s’est toujours prononcé contre cette autoroute. Pareil pour la ville et la métropole de Lyon qui se sont montrées plus que réticentes en refusant de financer le projet.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut