L'Ehpad de Bessenay rouvre après sa fermeture par arrêté

Fermé en urgence en septembre dernier pour "risque grave pour la santé, la sécurité et le bien-être des personnes hébergées", l'hepad "le calme de l'étang", situé à Bessenay dans le Rhône, va pouvoir rouvrir ses portes.

Fait exceptionnel, le 16 septembre 2013, l’établissement pour personnes âgées dépendantes "le calme de l’étang", situé à Bessenay, était fermé par arrêté préfectoral. Les autorités jugeaient alors qu’il existait un "risque grave pour la santé, la sécurité et le bien-être moral ou physique des personnes hébergées".

À l’époque, les agents de l’agence régionale de santé (ARS) avaient relevé un manque très important de personnel diplômé dans les services avec la multiplication des emplois précaires (CDD et intérim) non qualifiés.

Pas mieux en ce qui concerne le suivi des patients. Nombreux étaient les dossiers médicaux avec des ordonnances manquantes, incomplets, voire totalement introuvables ou inexistants. L’ARS soulignait également un très important manque de rigueur au niveau de la traçabilité, du suivi et de la distribution des médicaments, qui entraînaient alors un risque très important d’échanges. A cela il fallait ajouter le manque d’hygiène et d’entretien des locaux.

Mais par un nouvel arrêté du 28 mars, le préfet autorise la réouverture de l’établissement. "Après de nombreux échanges et une nouvelle inspection qui a eu lieu le 21 février 2014, l’Agence régionale de santé Rhône-Alpes et le Conseil général du Rhône ont pu constater que les mesures correctives demandées ont été prises et que l’établissement a apporté des améliorations conséquentes", précise l’ARS qui affirme rester "particulièrement vigilante sur le fonctionnement de cet établissement et la qualité de la prise en charge des personnes".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut