La gendarmerie d'Albiny harcelée par une jeune femme

En se faisant passer pour un mineur en fugue, elle a laissé pas moins de 150 messages aux militaires. C'est lorsque la jeune femme s''est présenté à la brigade de Neuville pour avoir des informations sur un enfant en fugue que les gendarmes ont fait le rapprochement. Elle a rapidement avoué être à l'origine de ces mystérieux appels mais n'a pas expliqué ses motivations. Elle sera convoquée par la justice dans les prochains jours.

Faire défiler vers le haut