Vaccin
© Tim Douet

La grippe n'est pas encore arrivée à Lyon

L'épidémie de grippe n'a pas encore touché Auvergne-Rhône-Alpes. D'autres régions sont au stade pré-épidémique, mais ceux qui le désirent peuvent encore se faire vacciner.

Après s'être fait vacciner contre la grippe, il faut encore attendre une quinzaine de jours pour être réellement protégé. Dès lors, certains renoncent à se faire vacciner en début d'année, pensant qu'il est déjà trop tard. Pour, cet hiver, la grippe est en retard et Auvergne-Rhône-Alpes est pour l'instant épargnée. Selon Franceinfo Seules cinq régions ont été déclarées en stade pré-épidémique : l'Île-de-France, l'Occitanie, la Bourgogne-Franche-Comté, le Centre-Est et le Centre-Val-de-Loire. Plusieurs facteurs expliquent cette situation, la douceur du début de l'hiver, mais aussi le succès de la campagne de vaccination, avec neuf millions de Français qui ont fait la démarche, contre six millions l'année dernière. Un succès qui a ses revers, puisque le vaccin a été en rupture de stock à Lyon fin 2018 (lire ici). Depuis, il est possible de le trouver, et il n'est pas encore tard pour se faire vacciner rapidement, avant l'arrivée du virus.

https://tst.lyoncapitale.fr/actualite/lyon-le-vaccin-contre-la-grippe-en-rupture-de-stock/

à lire également
"Ce (mardi) matin, pour la première fois au monde, un vaccin contre le Covid-19 a été enregistré", a clamé Vladimir Poutine, le président de la Russie, ce mardi. Ce vaccin pourrait être mis en circulation dès le 1er janvier 2021, selon les Russes. L'OMS, de son côté, temporise.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut