Vue du Vieux-Lyon © Tim Douet
© Tim Douet

La Métropole de Lyon renforce sa prime pour un chauffage au bois moins polluant

Ce lundi matin, la Métropole de Lyon a voté une revalorisation de la prime air-bois, qui permet aux ménages de passer d’un chauffage au bois polluant vers des modèles plus récents et moins énergétiques. L’aide de la collectivité sera désormais de 3000 euros pour les ménages les plus modestes. 

L’hiver arrivant et le froid s’immiscent dans les logements, petits à petits les systèmes de chauffage sont mis en route dans la Métropole de Lyon. Parmi eux, 20 000 seraient des "appareils de chauffage au bois non performants", selon la Métropole de Lyon, qui précise qu’ils seraient "responsable(s) de la moitié du total des émissions de particules fines du territoire". Un pourcentage qui serait même "supérieur en période hivernale", explique la collectivité dans un communiqué. 

La transition vers des appareils plus modernes et donc moins énergétiques, à l’instar des poêles à granules ou à pellets, est généralement très onéreuse et présente donc un frein pour les ménages les plus modestes. À cet égard, la Métropole de Lyon a donc voté ce lundi matin, lors d’une séance de sa commission permanente, une revalorisation de sa prime air-bois pour les personnes à revenus modestes. 

Le dispositif prolongé jusqu'en 2023

Créé en 2017, le dispositif d’aide au remplacement des appareils de chauffage polluants a aujourd’hui permis le renouvellement de 1 300 appareils, un chiffre encore bien loin de l’objectif de 3 200 alors affiché par le Grand Lyon. En votant une "aide financière d’un montant inégalé en France", de l’ordre de 3000 euros, contre 2 000 auparavant, pour les ménages les plus modestes, la Métropole de Lyon veut leur permettre de "n’avoir quasiment aucun reste à charge – en cumulant cette aide avec celle de l’État".

Par ailleurs, le dispositif sera prolongé d’un an, jusqu’en 2023. Les différents critères d’éligibilités sont détaillés ici, sur le site de la Métropole de Lyon. Autre nouveauté, la Métropole aura désormais la possibilité de régler directement la facture auprès du professionnel, "évitant ainsi aux habitants d’avancer les frais d’achat".

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut