Ville de Saint-Étienne

La population de Saint-Étienne a progressé selon l'Insee

La population stéphanoise a progressé de 2600 habitants en cinq ans.

Après des années de baisse, la population de la ville de Saint-Étienne progresse depuis 5 ans. Selon l'Insee, la ville compte aujourd'hui 174 520 habitants soit une progression de 2600 habitants en cinq ans. D'après le dernier recensement, 640 personnes de plus se sont installées dans la préfecture de la Loire. Saint-Étienne demeure ainsi la 13e ville la plus peuplée de France. Depuis deux ans, le nombre d'étudiants a aussi progressé de près de 12 % pour atteindre 26 400.

“Cela démontre une attractivité recouvrée de notre ville”, s’est félicité Gaël Perdriau, le maire de la commune. Puis de conclure : “J'en veux pour preuve, par exemple, le taux de chômage à Saint-Etienne qui est inférieur à celui de la moyenne en France. Oui il fait bon vivre, étudier, travailler, à Saint-Etienne, ville créative et innovante, et visiblement nous sommes de plus en plus nombreux à l'avoir compris.

à lire également
Rhônexpress sur son quai de départ à la Part-Dieu © Tim Douet
Une nouvelle fois, Gérard Collomb s'est opposé au scénario d'une résiliation immédiate du contrat Rhônexpress voulu par le président de la métropole de Lyon David Kimelfeld. L'élu a encore plaidé pour une médiation.
5 commentaires
  1. alexbreuil - 28 décembre 2019

    ah ah tremblez lyonnais !

  2. Galapiat - 29 décembre 2019

    on est bien à l'abri des envahisseurs venus de la Loire, Grace à E Borne et aux écolos qui ont arrêtés la chantier A45. Une belle ânerie entre nous.

    1. Abolition_de_la_monnaie - 29 décembre 2019

      Une très bonne chose de ne pas faire une autoroute de plus. La voiture répand des matières cancérigènes dans l'environnement de tous, ce modèle de société est donc obsolète.

  3. Galapiat - 30 décembre 2019

    suivant ton habitude tu baves et soutiens qu'il pleut; Les faits sont là pour te démentir , A47 est réalisée en grande partie, c'est A450 de Vourles vers A7 il manque 47 km, liaison Vourles vers STé dont les terrains pour la plus part gelés, la DUP acquise fonancée mais stoppée ( conflit entre politiques, si tu dis blanc, je dirais noir) et quelques cultivateurs tendance écolos , qui curieusement font silence radio quand dans le même coin la ZAC des Platières va s’agrandir de 27 Ha prochainement puis à nouveau 27 Ha sur les terrains agricoles cultivés. Cette jonction permettrait d'économiser temps et carburants (moins de pollution) pour les gens qui habitants la Loire (Loyers moins chers) travaillant dans la métropole. Reste à espérer que les prochains!!!!!!!!!!!!!!
    En attendant bien sur la réalisation de transports en commun rénovés, multipliés. Si , si la ministre l'a promis?

  4. FAIRELEMOUTON - 31 décembre 2019

    Dire que la population de Saint-Etienne a progressé....Il est temps de rajouter une couche sur cet article soutenu il est sûr par les dirigeants en mairie...alors pour mieux comprendre cette vision globulaire et souterraine de ces élus locaux assoiffés par le pouvoir à fortiori carriéristes dont l'égo si puissant est le plus grand partenaire du déni : Une ville totalement ruinée avec une politique locale à la recherche de nouveaux électeurs, la vie économique étant sur les extérieurs loin de la zone urbaine infectée par ce changement radical et cette délinquance en nette progression, tous ont fuit pour vivre en paix aux alentours y compris certains dirigeants de Saint-Étienne par peur sans doute, un notamment s'est réfugié sur les hauteurs loin de l'agglomération pour contempler ce (son) désastre , quant au reste il suffit d'observer le centre-ville pour comprendre la vraie vie stéphanoise, les faits divers très souvent violents sont au quotidien, agressions, voitures brûlées, si Saint-Etienne était une si belle ville, les classes sociales moyennes et supérieures ne l'auraient pas quittée pour se réfugier dans la plaine du Forez.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut