Laure Vergnaud, l'une des finalistes du concours " Ma thèse en 180 secondes", concours international de vulgarisation scientifique pour les doctorants.
Laure Vergnaud, l’une des finalistes du concours  » Ma thèse en 180 secondes », concours international de vulgarisation scientifique pour les doctorants.

Laure Vergnaud: "Dosimétrie, radiothérapie interne vectorisée, imagerie médicale, physique médicale" #MT180

Laure Vergnaud, étudiante à l’INSA de Lyon au laboratoire Creatis, fait partie des 14 finalistes lyonnais du concours "Ma thèse en 180 secondes". Elle propose une thèse sur ses recherches sur la radiothérapie interne vectorisée.

Ma thèse en 180 secondes permet aux doctorants de présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant ou étudiante doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche. Le tout avec l’appui d’une seule diapositive !

A l'occasion de la finale lyonnaise qui se tiendra à Lyon le 24 mars prochain, dans le Grand amphithéâtre de l'Université de Lyon (inscriptions ici) Lyon Capitale - partenaire média de l'événement régional, national et international -  vous présente les 14 candidats lyonnais du concours.

 

La candidate 

Laure VERGNAUD

Son établissement 

INSA de Lyon, Laboratoire CREATIS, thèse financée par le Centre Léon Bérard

Thématique de son sujet de thèse

Dosimétrie, radiothérapie interne vectorisée, imagerie médicale, physique médicale

Intitulé de son sujet de thèse 

Dosimétrie pour les traitements au 177Lu en radiothérapie interne basée sur l’imagerie et les simulations Monte Carlos S

Son parcours en 5 dates 

2015 : Baccalauréat scientifique

2015-2017 : Classes préparatoires aux grandes écoles scientifiques au lycée Clemenceau à Nantes

2017-2020 : Diplôme d’ingénieur généraliste département Sciences et Technologie pour la Santé à Télécom Physique Strasbourg

2018-2020 : Double diplôme, master en Imagerie, Robotique Médicale et Chirurgicale à Télécom Physique Strasbourg

2020 : Début de ma thèse au Centre Léon Bérard et au laboratoire CREATIS

L’objet de sa thèse en 3 lignes 

L’objectif de ma thèse est de développer des méthodes permettant d’estimer les doses reçues par les tissus sains et les lésions des patients traités par radiothérapie interne (traitements au 177Lu). Ces estimations pourront ensuite être mises en lien avec l’efficacité du traitement et/ou les effets indésirables.

Pourquoi avoir choisi ce thème ? 

J’ai choisi ce sujet car j’étais intéressée à la fois par la physique et la santé. J’ai donc réalisé mon stage de fin d’études au sein du Centre Léon Bérard sur cette même thématique et ai pu me rendre compte de l’application pratique que pourrait avoir mon travail en clinique. J’ai donc choisi de poursuivre en thèse !

Pourquoi souhaitiez-vous participer au concours “Ma thèse en 180 secondes” ?

Je souhaitais participer au concours « Ma thèse en 180 secondes » pour tenter la vulgarisation scientifique auprès du grand public car, en doctorat, on est principalement entraîné à expliquer nos travaux à d’autres chercheurs du même domaine que le nôtre.

 Comment appréhendez-vous cette finale? 

Motivée et très heureuse de pouvoir faire découvrir ma thématique de recherche !

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut