Confluence extérieur centre comm © Tim
© Tim Douet

Le centre commercial Confluence songe à ouvrir le dimanche

Pour booster leur activité, les boutiques du centre commercial de la Confluence pourraient bientôt être aussi ouvertes le dimanche. L’idée a été soufflée par Unibail Rodamco, ce mercredi. Mais, pour ce faire, des autorisations seront nécessaires, émanant notamment de l’hôtel de ville.

Après le tramway prolongé à Gerland, après le développement des docks quai Rambaud (arrivée de GL Events et d'Euronews), l'ouverture prochaine du musée : le centre commercial de la Confluence se cherche des raisons d'espérer un regain d'activité. Lancé au printemps 2012, il a connu des premiers mois catastrophiques, au point que des boutiques ont baissé rideau. Malgré la crise, il s'est quelque peu redressé depuis. L'activité est en hausse de 15 % sur les premiers mois de 2014 – en particulier au cinéma UGC, qui affiche une progression de 35 % par rapport à la même période en 2013. L'an dernier, quelque 6,9 millions de visiteurs se sont rendus au centre commercial. Mais la comparaison avec la Part-Dieu est cruelle : 34 millions de clients en 2013. C'est dire le déséquilibre !

Une synergie à trouver avec le musée

À l'occasion d'une conférence de presse consacrée à une nouvelle campagne de communication, Christophe Roszak, directeur du réseau des centres commerciaux Unibail Rodamco, a expliqué mercredi ses espoirs quant à l'ouverture du musée des Confluences en décembre. Ses visiteurs pourraient chercher dans le centre commercial un stationnement qu'ils ne trouveront pas là-bas. Et pourquoi pas faire quelques emplettes au retour, une fois leur soif d'ossements et de papillons étanchée ? Cette idée lui inspire le projet d'ouverture le dimanche. Car c'est bien ce jour-là que le musée attirera le plus de visiteurs. Il souligne que les quais de Saône et la place nautique constituent aussi des lieux de promenade le week-end. "C'est une vraie piste qu'il nous faudra travailler, dès 2014", a insisté le responsable.

Ouvrir quand la Part-Dieu est fermée ?

Le centre n'est pas complètement inactif durant le jour du Seigneur : le cinéma, les restaurants, le mur d'escalade (Azium), la salle de sport et le magasin Carrefour (jusqu'à 13h) travaillent. Ce pourrait être bientôt le cas de l'ensemble des boutiques. Voilà qui permettrait d'accueillir les aficionados de shopping, privés de Part-Dieu le 7e jour de la semaine. Pour y parvenir, il faudra obtenir des autorisations. Soit classer Lyon “ville touristique”, ce qui nécessiterait une volonté politique forte. Soit y intégrer des périmètres d'usage de consommation exceptionnel (PUCE), autorisés pour les unités urbaines de plus d'un million d'habitants. Dans ce cas, l'initiative en reviendrait au conseil municipal.

14 commentaires
  1. Kasneh - ven 11 Avr 14 à 12 h 13

    Demande t'on l'avis des employés; et si leur refus serait considérer comme du 'mauvais esprit' ? Un jour sans travail n'a pas qu'un aspect spirituel, il est aussi lune nécessité physiologique.

  2. Myerss69 - ven 11 Avr 14 à 12 h 36

    La France qui veut toujours ce reposer ou faire des greve ... Et apres sa ce plein du chomage... Allez faire un tour au etats unis, vous verrez a quel point en France on a rien compris a la vie, et pourquoi on est aussi mal vue

  3. bruitdevert - ven 11 Avr 14 à 13 h 10

    La réalité du chiffre d'affaires démontre bien la saturation de l'agglomération en centres commerciaux, preuve que l'offre ne crée par toujours la demande. L'ouverture satisfera ceux dont la seule culture est celle de la consommation ! adieu la famille, les amis, le culte pourquoi pas, la culture, le sport, les rencontres....foncez vite ; le centre commercial est ouvert !

  4. bruitdevert - ven 11 Avr 14 à 13 h 16

    @Myers. Vos commentaires sont d'un populisme crasse ! Si comme aux Etats Unis vous voulez voir des personnes âgées de plus de 70 ans porter vos courses jusqu'au coffre de votre énorme pic 'up en trouvant ça super, c'est votre projet ! mais si vous croyez que l'ouverture le dimanche d'un centre commercial crée de l'emploi, vous êtes bien la/le seul (e), cela créé simplement de la concurrence. Remarquez, vous pourriez aller chez Decitre vous acheter un dictionnaire...

  5. Mathieu - ven 11 Avr 14 à 16 h 30

    Je reste toujours perplexe devant cette idée d'ouvrir plus pour espérer une hausse du chiffre d'affaires : outre, comme l'a dit Bruit de vert, on ne peut espérer la venue que de consommateurs qui ne pensent qu'à ça. Après, pour la majeure partie, ceux qui iront faire leurs courses le dimanche n'iront pas en semaine et la fréquentation sera alors lisée sur 7 jours. Et ça ne créera pas plus d'emplois que ça : les salariés de la semaine bosseront le dimanche au lieu d'un autre jour, là où la fréquentation aura baissée.

  6. LyobRebelle - ven 11 Avr 14 à 22 h 23

    Vous avez raison. Tout est parfait. Surtout ne changeons rien. Le bonheur est au fond de la caverne, sans feu, c'est trop dangereux

  7. capitaine papy - sam 12 Avr 14 à 9 h 02

    En France, il faut changer les mentalités nous sommes tous des bourgeois endormis sur nos vieilles traditions. Ne nous étonnons pas de notre retard, regardez autour de vous même l'Espagne tourne la page! L'ouverture le dimanche est une nécessité pour développer le tourisme en France car sachez le, bientôt en France vous n'auront que le tourisme pour nous faire vivre! Ce touriste vient surtout le week end alors si ont barricade tout nous pouvons retourner au fond de nos cavernes!

  8. capitaine papy - sam 12 Avr 14 à 9 h 28

    Alors maintenant retroussez vos manches et au boulot et arrêtez vos commentaires stupides! du genre ; Si ont bosse ont ira plus à l'église, ont pourra plus se retrouver en famille, ont pourra plus ci, ont pourra plus ça etc..etc....Belle émission hier soir sur Talassa qui montrait le développement et le dynamisme de Shanghai. Même si je n'adhère pas à leurs idées politiques, ça reste pour moi un exemple à suivre.

  9. bruitdevert - sam 12 Avr 14 à 10 h 08

    Capitaine papy à ses modèles : l'Espagne, Shanghai...peut être le Bengladesh pourrait aussi ? ; c'est un pays où vraiment les gens se retroussent les manches et ils sont au boulot ! moi je suis contre le tourisme de Mickey où les gens passent plus de temps à la boutique du musée qu'au musée lui même. J'ai travaillé le dimanche pendant de nombreuses années, fais des planning pour les employés, je connais la réalité du volontariat des employés...et l'indigence au sens large des acheteurs.

  10. Sophie_Lyon - sam 12 Avr 14 à 12 h 37

    Papy devrait renoncer au versement de sa retraite pour être logique.. L'ouverture le dimanche est un leurre; les achats effectués ce jour là siont simplement des reports d'achats qui auraient eu lieu dans la semaine; les clients n'achètent pas deux fois ! le pouvoir d'achat n'est pas extensible, il serait même rabougri; Quant aux touristes, ils se promènent plus qu'ils n'achètent et surtout ils préfèrent les bouchons aux centres commerciaux.

  11. Fab - sam 12 Avr 14 à 23 h 48

    Le dimanche chômé est effectivement une hérésie économique: que de temps perdu, à se reposer, échanger avec voisins et amis, profiter de sa famille, se cultiver, se divertir, faire du sport, prendre le temps, réfléchir, lire, bricoler, aider son entourage... alors que les français pourraient travailler plus, gagner plus, consommer plus pour, c'est certain, être plus heureux. alors qu'il faut vivre pour travailler, ils s'entêtent à vouloir travailler pour vivre... http://youtu.be/cmMwPv9rtj0

  12. capitaine papy - dim 13 Avr 14 à 9 h 20

    @bruitdevert Oui j’ai mes modèles et je peux vous assurer qu’à Londres, Munich, Madrid, Barcelone, Rome et bien d’autres réussissent grâce à ce regain d’activité. En revanche en France, pour que ça fonctionne équitablement, il faut préserver les droits du travail. Obliger les salariés à 2 jrs de repos/semaine. Le dimanche doit devenir 1 jour comme 1 autre, conserver le principe des heures sup. et croyez le c’est comme ça que la France réussira !

  13. capitaine papy - dim 13 Avr 14 à 9 h 33

    @Sophie_Lyon Pardonnez moi mais j'ai l'impression d'entendre une habitante d'un petit village du cœur de la France! A Lyon il suffit de se promener et entendre les gens parler pour comprendre qu'il y a de plus en plus de touristes étranger. Hier j'étais à Confluence je peux vous dire que c'était bondé et il y avait la queue aux caisses c'est donc preuve que le commerce peut fonctionner. Et si demain ces mêmes commerces seront ouvert le dimanche il y aura autant d'achat que le samedi!

  14. guidoline - dim 13 Avr 14 à 16 h 08

    Je pense qu'on confond ici le souhait individuel et un peu égoïste d'avoir la possibilité de faire ses courses le dimanche et la réelle nécessité économique. En Allemagne, un pays très ancré dans le réalisme économique (avec le succès que l'on sait), l'ouverture le dimanche n'est pas autorisée non plus. Le pays ne s'en porte pas plus mal.Quitte à vouloir s'enfermer le dimanche à Lyon, il me paraitrait plus urgent d'ouvrir la bibliothèque de la Part-Dieu…

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut