Police illustration. (Photo by DENIS CHARLET / AFP)

Le maire de Givors victime d'insultes racistes, le ministre de l'Intérieur "écœuré"

Mohamed Boudjellaba, le nouveau maire de Givors, au sud de Lyon, a reçu un courrier avec des insultes racistes vendredi. "Nous ne laisserons rien passer", a assuré Gérard Darmanin, le nouveau ministre de l'Intérieur.

Mohamed Boudjellaba, le nouveau maire de Givors, au sud de Lyon, a reçu un courrier avec des insultes racistes vendredi (lire ici).

"Allez fous le camp bougnoule si tu ne veux pas brûler comme 1 merguez", "on sait encore se servir d’1 mitraillette", est-il notamment écrit dans ce "courrier". Ou encore ""tu sais comment ça fait une bombe dans une habitation, ça fait boum".

"La haine n'a pas sa place dans notre société"

"Nous ne laisserons rien passer", a assuré Gérard Darmanin, le nouveau ministre de l'Intérieur ce dimanche. "Écœuré par ces propos racistes insupportables envers Mohamed Boudjellaba, maire de Givors. S’en prendre à un élu c’est s'en prendre à la République. La haine n'a pas sa place dans notre société, nous ne laisserons rien passer", a-t-il ajouté sur Twitter.

Le maire de Givors a porté plainte après la réception de ce courrier de 4 pages de menace, de haine et d'insultes racistes... . "Le respect des citoyens et des élus, dans leur diversité, est un impératif qui ne peut être remis en cause", explique-t-il.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut