Le président de Lyon 2 chahuté

Le président de l'université Lyon 2, Claude Journès, s'est saisi du micro avant que ne commence l'AG. Il a dénoncé le manque de démocratie et " les intimidations terroristes " des bloqueurs. Alors que l'ambiance est devenue très " chaude ", comme on peut le voir sur la vidéo, le vice président Eric Froment a pris la parole pour justifier la manière forte avec laquelle l'administration a " nettoyé " les locaux associatifs de Bron et appelé les CRS pour évacuer les bloqueurs des quais. Une motion de censure contre le Président pourrait être présentée au prochain conseil d'administration, mais selon Emmanuel Dockès, professeur de droit et opposant à Journès, " il y a une chance sur mille pour qu'elle soit adoptée. " L'AG réunie à Bron a quand à elle voté une demande de démission du Président.

A.M. et R.R.F.

à lire également
Etudiants de l’IAE (Lyon 3) en décembre 2018 © Tim Douet / Aperçu du tableau paru dans Lyon Capitale n°795
En matière de formations post-bac, l’insertion professionnelle fait office de juge de paix. Encore faut-il s’y retrouver sous le déluge de classements et l’avalanche de salons au cœur de l’angoisse de la période de candidature sur ParcourSup. Lyon Capitale fait le point sur les formations d’avenir, celles qui recruteront dans les dix années qui viennent.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut