Le prix Gilbert Dru décerné au collège Aimé-Césaire de Vaulx-en-Velin

Les collégiens d'Aimé-Césaire à Vaulx-en-Velin vont recevoir le prix Gilbert-Dru au Centre d'histoire de la résistance et de la déportation. Le projet, créé pour le mémorial des enfants d'Izieu, a été réalisé par les élèves du dispositif UPE2A (enfants non francophones).

Le projet a commencé il y a deux ans pour le mémorial de la maison d'Izieu. Le but était de faire un parallèle entre les enfants réfugiés d'hier et ceux d'aujourd'hui, car les enfants d'Izieu sont des réfugiés”, explique Marc Jampy, professeur au collège Aimé-Césaire. Accompagné de sa collègue Géraldine Tamanet, professeure de langues étrangères, l'enseignant a encadré le projet de ses élèves. Sous leur direction, les collégiens ont réalisé des panneaux et des vidéos sur leurs parcours et plus généralement sur des parcours de vie d'enfants allophones (dont le français n'est pas la langue maternelle). “L'idée, c'était qu'ils puissent témoigner de leur expérience”, confie Marc Jampy. Ce projet a été l'occasion pour le conseil régional de réitérer son appui financier à la Maison d'Izieu. La subvention du mémorial avait été retirée à l'établissement historique et ce dernier se devait de créer des projets culturels pour la recevoir de nouveau.

à lire également
Si tout le monde connait la fontaine actuelle des Terreaux de Lyon, prévue pour Bordeaux, la place possédait autrefois un autre point d'eau majestueux. Histoire d'une fontaine qui a disparu dans d'étranges circonstances, mais aussi d'une troisième en forme de "dragon".  
Faire défiler vers le haut