Jean-Paul Bret

Législatives : l’ancien maire PS de Villeurbanne rejette la NUPES et soutient la candidate PRG

À la découverte de l’investiture à Villeurbanne de Gabriel Amard (LFI) par la NUPES, l’ancien maire PS de la commune, Jean-Paul Bret, s’était insurgé. Lundi soir, il a officialisé son soutien à Katia Buisson (PRG), une candidate de gauche en concurrence avec la NUPES dans la 6e circonscription.

À Villeurbanne, l’union de la gauche sous l’étiquette de la NUPES s’était faite dans la douleur. Dans ce bastion historique des socialistes, l’investiture de Gabriel Amard (LFI) a été difficilement acceptée par les socialistes, Cristina Martineau (PS) menaçant même de se présenter en dissidente, avant de finalement se raviser. 

Pour autant, du côté du PS toutes les tensions n’ont pas été apaisées et l’ancien maire PS de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, après avoir dénoncé "un jeu dégeulasse" et critiqué son successeur Cédric Van Styvendael a décidé de se ranger derrière la candidate du PRG dans la 6e circonscription, allant contre la volonté nationale de son parti. Dans un communiqué envoyé à la presse lundi soir, l’ancien baron socialiste officialise son "soutien franc et déterminé" à Katia Buisson (PRG). 


"J'entends m'impliquer dans sa campagne et appeler les Villeurbannaises et Villeurbannais à voter pour elle", Jean-Paul Bret, ancien maire PS de Villeurbanne


L’ancien édile "entend s’impliquer dans sa campagne" et doit notamment participer ce mardi matin à une conférence de presse de la candidate, qui revendique une candidature "républicaine, européenne, laïque, sociale et écologiste". 

*Dans une précédente version de cet article, nous présentions Katia Buisson comme une candidate dissidente de la gauche. Le Parti radical de Gauche (PRG) n'ayant pas signé d'accord avec la NUPES, Mme Buisson ne peut être présentée ainsi. 

Lire aussi :


POUR ALLER PLUS LOIN

Le 18 mai, Jean-Paul Bret était l'invité de notre émission 6 min Chrono, lors de laquelle il s'était insurgé contre l'alliance de la gauche à Villeurbanne.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut