Tribunal (© Tim Douet)

Les agresseurs de Jérémy condamnés à Lyon

La justice a rendu son verdict : 8 ans, et 6 mois de prison pour les agresseurs de Jérémy, un étudiant passé à tabac à Lyon devant de l'Hôtel de Ville en décembre 2019.  Après plusieurs semaines dans le coma, il se déplace aujourd'hui en fauteuil roulant.

Les agresseurs de Jérémy condamnés par la justice hier. L'auteur des coups a été condamné à huit ans de prison ferme et à verser 2000 euros aux parties civiles. Une peine plus légère qu'escompté par le parquet qui recommandait une condamnation de 10 ans d'emprisonnement.Le deuxième prévenu, qui n'avait pas frappé la victime, a, lui, écopé de six mois de prison avec sursis.

Le rappel des faits : une rixe et un passage à tabac

Pour rappel, les faits remontent à une nuit de décembre 2019. Alors qu'un groupe d'une vingtaine d'étudiants rentrent de soirée, ils sont interceptés par deux individus. La tension est montée assez rapidement et des coups sont échangés pour une simple histoire de cigarettes. Jérémy, un étudiant de 20 ans parmi les fêtards tente de s'interposer pour calmer la situation, avant de se faire passer à tabac lui-même par les deux individus. Des coups qui lui ont valu plusieurs semaines dans le coma. Cérébro-lésé, il garde depuis de lourdes séquelles et doit se déplacer en fauteuil roulant.

"On pense que sa capacité physique a été diminuée de 70 %"

Le jeune homme est encore en rééducation aujourd'hui à l'hôpital Henry-Gabrielle. "Je voulais vous dire que vous avez ruiné ma vie. Je ne vous pardonnerai jamais", a déclaré Jérémy pendant l'audience. "Aujourd'hui, on est en présence d'un jeune homme qui est hémiplégique, qui marche difficilement avec une canne dans le meilleur des cas (...) qui a une atrophie visuelle importante. Il est très diminué, on pense que sa capacité physique a été diminuée de 70 %" a expliqué Dominique Arcadio, avocat de Jérémy et de sa famille, au micro de BFM Lyon.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut