Camions de pompiers
© Tim Douet

Les pompiers du Rhône annulent leur grève

Après l’attentat contre Charlie Hebdo, les pompiers du Rhône ont levé leur préavis de grève pour aujourd’hui : “Nos revendications demeurent, mais la sagesse plus que jamais reste de mise.

Après l'attentat contre Charlie Hebdo hier, les pompiers du Rhône mettent leur mouvement entre parenthèses. Alors qu'ils devaient interpeller aujourd'hui le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, ils ont finalement levé leur préavis de grève : "En ces temps troubles, nous pensons faire preuve de discernement, nos revendications demeurent, mais la sagesse plus que jamais reste de mise."

À l'appel des syndicats Sud et SPA-Sdis (affilié à la CFTC), les grévistes entendaient protester contre la diminution des effectifs du SDIS 69 (service départemental d'incendie et de secours du Rhône) ces quatre dernières années : "140 postes de sapeurs-pompiers et personnels administratifs et techniques ont été perdus depuis 2010."

Les pompiers devaient rencontrer le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. Mais ce dernier a annulé sa visite à Lyon après l'attaque contre Charlie Hebdo.

à lire également
Empreintes papillaires, profil ADN, vidéo-surveillance, bornage téléphonique... les fonctionnaires du renseignement et d'enquête placé sous le commandement de la SDAT et de la section anti-terrorisme du parquet de Paris, mettent tous les moyens techniques en oeuvre pour retrouver le principal suspect après l'explosion d'un colis piégé, ce vendredi, à Lyon. 
1 commentaire
  1. Sunday’slave - 16 janvier 2015

    Lorsqu'il se passe des drames comme celui-ci, il faut avoir le sens des priorités. J'ai beaucoup de respect pour le métier de pompier, je ne crois pas que j'aurais pu l'exercer, mais visiter une caserne de pompiers avec ses vestiaires ça me plaît beaucoup. D'ailleurs la caserne près de chez moi vient de racheter une gamme de casier de vestiaire pour pompier mais l'important reste l'effectif.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut