Romain Lieux et Thomas Cardin ont remporté l’épreuve reine de la SaintéLyon, longue de 78 kilomètres. (Photo : Facebook officielle Sainte Lyon)

Les résultats de la SaintéLyon 2021, où les coureurs ont bravé la neige

Dans la nuit du 27 au 28 novembre, une légende de la course à pied hors des sentiers battus faisait son retour entre Saint-Étienne et Lyon. Au coeur de la nuit, les plus de 15 000 participants ont été cueillis par des températures négatives et de la neige. 

Pour son retour, après une année d’absence en raison de la crise sanitaire, la SaintéLyon 2021 a offert aux coureurs des conditions hivernales. Cette nuit, un petit tapis de neige avait recouvert certains sentiers et un froid mordant a accompagné le cheminement des plus de 15 000 coureurs engagés sur les huit parcours différents : 13 km, 23 km, 45 km, 78 km (solo, relais 2, relais 3, relais 4) et 156 km.

Au bout du suspens et après un périple de 5h56’36 à travers les monts du Lyonnais, c’est finalement un duo qui a franchi la ligne d’arrivée tracée à la halle Tony Garnier. Main dans la main Romain Lieux et Thomas Cardin ont remporté l’épreuve reine de la SaintéLyon, longue de 78 kilomètres. Ils ont été suivis une quinzaine de minutes plus tard par Nicolas Daru, qui prend donc la 3e place. Sandrine Fléchet, la première femme de la catégorie l’a emporté en 7h31 et termine à la 40e place du général. Elle devance Claire Mougel de 20 minutes et Christine Selman de six de plus. 

Sur le 156 km, Alexandre Boucheix double la mise

À noter la performance impressionnante de Alexandre Boucheix, aussi connu sous le pseudonyme de Casquette Verte, qui remporte pour la deuxième édition de suite la LyonSaintéLyon. Longue de 156 kilomètres cette course d’ultra-endurance affichait un dénivelé positif de 4 400 mètres et surtout un aller-retour entre Lyon et Saint-Étienne. Le podium de cette course un peu folle est complété par Sébastien Dos Santos (+ 57 min) et David Raitière (+ 1h17). La première des quatre femmes de l'épreuve, Claire Bernard,  termine la course en 9h17'21, avec près de deux heures d'avance sur Edwina Sutton et un peu moins de 3 heures sur Valentine Simand. 

Dans les autres catégories : 

La SaintExpress (46 km) est remportée par Lucas Pradeau, en 3h13, avec une minute d’avance sur Florent Caelen et deux sur Sébastien Hours chez les hommes. Chez les femmes, c’est Marie Goncalves qui s’impose en 3h41’39, en devançant Aurélie Grangé-Paul et Lucille Germain.

La SaintéSprint (23 km) est remportée par Xavier Chevrier en 1h24’02, avec quatre minutes d’avance sur Clément Garçonnet et Thomas Lautier, qui complètent le podium. Chez les femmes, c’est Anaïs Sabrié qui s’impose en 1h35’45 en devançant Anne-Cécile Thévenot et Clémence Blaix. 

La SaintéTic (13 km) est remportée par Aurélien Olivier en 44’22, avec quatre minutes d’avance sur Romain Champenois, qui termine, lui, 3 secondes devant Maxime Bertrand. Chez les femmes, c’est Élodie Alexandre qui s’impose en 53’06 devant Margaux Henry, qui accuse un retard de trois minutes, et Freya Damrell, moins d'une minute derrière   

Tous les résultats par courses sont à retrouver ici.


Avant la course, Michel Sorine, patron d'ExtraSports, organisateur de la mythique SaintéLyon était l'invité de notre émission 6 minutes chrono. Une interview à retrouver ci-dessous.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut