Dieulefit © Drome Tourisme 1
Le village de Dieulefit dans la Drôme. © L. Pascale / Drôme Tourisme

Lors de l'été 2021, la fréquentation touristique est restée loin de son niveau d'avant-crise en Auvergne-Rhône-Alpes

Dans son rapport sur l'activité économique en Auvergne-Rhône-Alpes lors du troisième semestre de l'année 2021, l'Insee note que la fréquentation touristique dans la région a chuté de 11% l'été dernier par rapport à 2019.

C'est un chiffre qui illustre les difficultés qu'ont rencontré les professionnels du tourisme lors de la saison estivale 2021 (de mai à août) en Auvergne-Rhône-Alpes. Selon un rapport de l'Insee sur l'activité économique régionale lors du troisième trimestre 2021, la fréquentation touristique dans la région a baissé l'été dernier de 11% par rapport à la même période en 2019.

Ce sont d'abord les touristes étrangers qui ont boudé les restaurants et musées de Lyon, les campings de la Drôme ou les sentiers des Alpes. À cause des restrictions sanitaires et de l'incertitude planant sur les voyages internationaux, la clientèle étrangère s'est effondrée (– 41,2 %), tandis que la clientèle française se maintient à un niveau quasi-normal (– 0,7 %). Dans les hôtels, la fréquentation totale est inférieure de 17,2 %, contre – 5,4 % dans les campings, selon le rapport de l'Insee publié le 10 janvier 2022.

Une baisse de l'emploi saisonnier

Par ricochet, cette baisse de l'activité touristique a provoqué une chute de l'emploi saisonnier. De mai à août, le nombre d'heures rémunérées dans les secteurs de l'hébergement et la restauration a baissé respectivement de 17,5% et 11,8%. En revanche, l'Insee note dans son rapport publié le 10 janvier 2022, en septembre et octobre l’activité dans la restauration retrouve un niveau habituel, alors que l’hébergement reste encore 8 % en retard par rapport à l’avant-crise.

Plus globalement, ce sont les mois de mai et juin qui ont plombé le bilan de la saison touristique. Les chiffres d’affaires dans ces deux secteurs ont été, en mai et juin, en deçà des niveaux 2019 de ces mêmes mois. Puis, sur juillet-août, ils remontent la pente vers des niveaux proches de 2019, voire supérieurs pour la restauration en juillet.


Une forte hausse des créations d'emplois dans la région au troisième trimestre 2021

Si le secteur touristique enregistre un été 2021 très moyen, la région Auvergne-Rhône-Alpes a affiché de manière générale un fort dynamisme au troisième trimestre 2021, selon l'Insee. Sur cette période, la région compte plus de 3,1 millions de salariés, soit 60 000 de plus que deux ans auparavant. L’emploi salarié, toujours en progression ce trimestre, dépasse son niveau d’avant-crise, atteignant des effectifs historiquement élevés, effaçant ainsi les effets des différents confinements. Le secteur tertiaire est toujours moteur de cette croissance, alors que les secteurs de l'industrie et de la construction n'ont pas encore renoué avec leur niveau de 2019.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut