Lyon : 1,1 million d'habitants dans la région auraient déjà eu le coronavirus

Selon des modélisations de l'institut Pasteur, 14,3 % des habitants de la région Auvergne-Rhône-Alpes ont déjà été infectés par le covid-19. Ce qui représente environ 1,14 million d'habitants, soit plus de deux fois la ville de Lyon.

La région Auvergne-Rhône-Alpes est très touchée par cette deuxième vague de l'épidémie de coronavirus. Avec encore plus de 5 300 patients suivis pour covid hospitalisés dans la région ce jeudi 3 décembre (pour rappel le pic de la 1ère vague dans la région était de 3 000).

Selon les modélisations de l'institut Pasteur, relayées par Le Monde, qui prend en compte les cas positifs déclarés mais aussi les personnes qui n'ont pas fait de test, environ 1 Français sur 10 aurait eu le covid-19 depuis le début de l'épidémie.

21,3 % de Franciliens touchés... seulement 3,6 % de Bretons

Les proportions sont très différentes selon les régions. 21,3 % en Ile-de-France, 15,2 % dans le Grand-Est mais seulement... 4,4 % en Nouvelle-Aquitaine et 3,6 % en Bretagne.

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, 14,3 % des habitants auraient déjà eu le virus (d'après des données arrêtées le 30 novembre).

Le recensement de 2017 fait état de 7 950 000 habitants dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Le nombre de personnes déjà contaminées s'élèverait donc à environ 1 137 000 personnes, soit plus deux fois la ville de Lyon.

Lire aussi : Coronavirus : guéguerre entre la ville de Lyon et la région autour des tests massifs avant Noël

2 commentaires
  1. PAUL Gabriel - jeu 3 Déc 20 à 19 h 42

    Bonjour
    Ces chiffres oublies tous ceux qui ont étés positifs asymptotiques et non pas fait de test.
    Ceux qui sont insensibles au Covid comme les moins de 20ans (25% de la population) qui n'ont pas eu et n'auront jamais la Covid.
    On se dirige tout doucement vers l'immunité collective, en sachant qu'il y aura peut être une troisième vague, mais plus étalée dans le temps et le Covid ne pourra pas utiliser toutes ces populations pour se transmettre
    Populations déjà immunisées ou non réceptives.
    La vaccination devient inutile.

    1. Abolition_de_la_monnaie - jeu 3 Déc 20 à 20 h 49

      source : www. santepubliquefrance. fr
      "Les personnes âgées de 15 à 44 ans restaient les plus touchées par le SARS-CoV-2"
      mais apparemment les "dégâts sans mourir" ne vous intéressent pas.
      La 3ème vague plus étalée ? Comme "il n'y aura pas de 2ème vague" par le docteur célèbre du sud" ?

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut