© SNCF

Lyon : 35 % des TGV le 1er janvier, quel trafic pour les 6 prochains jours ?

La grève continue à la SNCF. Ce samedi, c’est le 24e jour de grève consécutif. Le trafic est encore fortement perturbé ce week-end. Et le sera au moins encore jusqu’au 2 janvier. Lyon Capitale fait le point pour les 6 prochains jours.

Ce samedi, c’est le 24e jour de grève consécutif à la SNCF. Le trafic des trains sera encore fortement perturbé ce week-end, et jusqu’au 2 janvier minimum.

Ainsi, ce samedi, dans la région, seulement 1 TER sur 4 circulera. 12 allers/14 retours seront assurés entre Paris et Lyon. 7allers/5 retours seront assurés entre Marseille et Lyon. Et 3 aller/retour seulement entre Lyon et Montpellier.

Dimanche 29, 1 TER sur 3 circulera dans la région. 13 aller/retour vers Paris seront assurés, 10 allers / 8 retours vers Marseille, et 4 aller/retour vers Montpellier.

La semaine prochaine, cela ne s’arrange pas

Lundi 30, entre 45 % et 50 % des TGV circuleront en moyenne en France.

Mardi 31, jour du réveillon du Nouvel An, pareil. Moins d’un TGV sur 2 circulera en France.

Lundi 1er janvier 2020, la SNCF assure que 35 % des TGV circuleront seulement.

Mardi 2 janvier, les prévisions indiquent que 50 % des TGV circuleront.

Pas de pagaille dans les gares

"Tous les trains qui sont réservables jusqu'au 2 janvier sont garantis", précise Pierre Matuchet, directeur production de Voyages SNCF. Tous les voyageurs qui ont réservé un train jusqu’au 2 janvier sont d’ores et déjà prévenus du maintien ou non de leur train.

Cela évite notamment la pagaille dans les gares. Désormais, les voyageurs qui se rendent dans les gares savent que leur train est maintenu. Les trains ne sont pas annulés au dernier moment.

à lire également
Durant cette période marquée par le confinement et le coronavirus COVID-19, les territoires se retrouvent en première ligne pour apporter des réponses économiques et sociales. Interviewé par Lyon Capitale, le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld aborde les éléments concrets déjà en place, mais aussi ceux à venir comme une plateforme de mise en relation entre les consommateurs et producteurs locaux. Il invite également le maire de Lyon Gérard Collomb à demander des dérogations pour la réouverture de certains marchés, aujourd'hui tous suspendus. 
Faire défiler vers le haut