(Photo by PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Lyon : Castaner rend hommage à Franck Labois, un "exemple à suivre"

Ce vendredi 17 janvier, à Lyon, un hommage au policier Franck Labois, tué dans l'exercice de ses fonctions, a été rendu à la préfecture. Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner a salué "un grand homme", tout en appelant les collègues du policier à ne pas  "laisser la haine l'emporter".

Dans la nuit du 10 au 11 janvier à Bron, le policier Franck Labois a été percuté dans le conducteur d'un fourgon lors d'une intervention. Le policier est mort de ses blessures lundi. Ce vendredi, une cérémonie en son hommage était organisée à la préfecture du Rhône, en présence du ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner.

"Ce crime ne sera pas impuni, justice sera faite" a lancé Christophe Castaner lors de son discours au côté du cercueil, recouvert du drapeau tricolore. Franck Labois, qui avait 45 ans, a reçu à titre posthume les insignes de chevalier de la Légion d'honneur et a été élevé au grade de capitaine. Le ministre de l'Intérieur a salué la mémoire d'un homme "comme on en trouve peu", "c'est parce qu’il s'est dressé qu'il est tombé".

"Avec vous, la France a perdu un grand homme et un policier inestimable", Christophe Castaner enjoignant les collègues du policier à "suivre son exemple", "sans laisser la haine l'emporter".

Dans le cadre de l'enquête, deux individus ont été interpellés, dont un mineur, selon le parquet. Leur rôle lors de cette collision mortelle reste "à déterminer".

1 commentaire
  1. Galapiat - 17 janvier 2020

    que l'état nation rende hommage au policier tué en fonction, rien de plus normal, pour éviter la répétition de ce genre de crime, changeons les procédures, Policiers ou gendarmes sur des barrages armés de fusils Famas ou successeur HK16, réinstallation des herses, ouverture du feu en cas de tentative de franchissement.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut