Lyon conseille-t-elle de garer sa trottinette sur les pistes cyclables ?

Une communication de la ville de Lyon laisse penser que les utilisateurs des trottinettes électriques en location peuvent les laisser sur les pistes cyclables. Qu'en est-il réellement ?

"Concernant le stationnement, il est autorisé notamment dans les aires piétonnes, sur les emplacements prévus à cet effet, les voies vertes, les bandes et pistes cyclables, les trottoirs, uniquement s’il ne gêne pas la circulation des piétons, dans ce cas une amende de 35 euros est prévue" : ce texte est issu de la communication officielle de la ville de Lyon sur les règles en vigueur en matière de stationnement de trottinettes électriques.

De manière explicite, il pourrait laisser penser que les usagers des services de location pourrait abandonner leur trottinette sur les pistes cyclables. Il ne fait aucun doute que ce type de comportement ne serait toléré une moindre seconde, si ces derniers laissaient leur trottinette sur les voies destinées aux voitures. Qu'en est-il au final ?

Contacté par Lyon Capitale, la ville de Lyon explique que ce texte est tiré du décret du 25 octobre "règle globale", tout en précisant bien que le stationnement des trottinettes "ne doit pas gêner pas la circulation que ce soit celle des vélos sur les pistes ou celles des piétons sur les trottoirs. Donc, non on ne peut pas laisser la trottinette en plein milieu de la piste". Lyon rappelle qu'elle a publié un arrêté prévoyant une amende de 35 euros en cas de stationnement gênant de trottinette.

Interdiction de se garer en dehors de certaines zones

Par ailleurs, comme nous l'annoncions dès le 20 décembre, il ne sera bientôt plus possible de garer une trottinette n'importe où à Lyon (lire ici). Des zones de stationnement réservées vont être mises en place par la ville et les usagers devront obligatoirement terminer leur location en garant leur trottinette dans ces espaces. "À terme, il ne devrait donc plus avoir de stationnement diffus sur les trottoirs, pistes cyclables ou autres", précise la ville.

Un appel à candidatures va également être lancé, et seulement deux opérateurs auront le droit de proposer leur trottinette à Lyon à la fin de ce processus.

à lire également
Après un week-end où les chiffes autour de l'épidémie de coronavirus COVID-19 n'ont pas été mis à jour, ce lundi 29 juin montre une importante baisse des hospitalisations dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.  
Faire défiler vers le haut