(Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Lyon : contrôlé en état d'ivresse, un salarié de la mairie, proche de Grégory Doucet, démissionne

Le chauffeur-cycliste ou "accompagnateur-cycliste" du maire de Lyon a dû démissionner de son poste il y a quelques jours. En cause : un contrôle positif à l'alcool fin février, alors qu'il était au volant d'un véhicule appartenant à la mairie.

Il n'était jamais vraiment très loin de Grégory Doucet. "L'accompagnateur cycliste" du maire de Lyon a démissionné il y a quelques semaines, selon les informations du Progrès. Sa (désormais ex-)mission : accompagner le maire de Lyon dans ses trajets quotidiens entre l'Hôtel de Ville et ses déplacements officiels.

Un abandon de poste reçu par la mairie. "Un comportement délictuel ne permettant pas de poursuivre ses missions, la Ville de Lyon a accepté sa démission", explique-t-on au Progrès. Les faits qui lui sont reprochés ? Un état d'ébriété de 1,2 g/l constaté par la gendarmerie alors qu'il rentrait chez lui, en dehors de son temps de travail.

Un "léger accident"

Si être ivre n'a rien d'illégal, l'être au volant d'une voiture s'avère aussi dangereux que hors-la-loi. Selon les informations du Progrès, celui qui est nommé "l'accompagnateur cycliste"" par la Ville, était au volant d'un véhicule appartenant à la mairie. Un léger accident aurait même été constaté, nécessitant alors des réparations chez un garagiste du 8e arrondissement.

"Il appartient désormais à la justice d'instruire son dossier et de décider de la suite judiciaire", raconte la municipalité au quotidien régional. Cependant, qu'il soit chauffeur du maire, accompagnateur cycliste ou les deux, il est encore difficile de déterminer les missions exactes de l'homme proche de Grégory Doucet.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut