Contrôle du pass sanitaire @WilliamPham

Lyon : des réseaux de faussaires de pass sanitaires démantelés dans la région lyonnaise

Au cours des dernières semaines, une quinzaine de personnes ont été interpellées dans la région lyonnaise, suspectées d’appartenir à des réseaux de faussaires qui auraient écoulé près de 30 000 faux pass pour un montant de 600 000 euros. 

Depuis l’instauration du pass sanitaire lors de l’été 2021 un véritable marché de faux s’est installé pour contrefaire le document sanitaire. Selon des informations publiées par France Inter ce jeudi 17 février, pas moins de 470 enquêtes de police et de gendarmerie ont ainsi été ouvertes et 343 000 faux pass ont été mis au jour en France.

Lire aussi : Plusieurs enquêtes ouvertes à Lyon pour des trafics de faux passes sanitaires

Parmi elles et comme nous l’évoquions dès le 10 août, plusieurs enquêtes se sont concentrées sur la région lyonnaise au fil des mois. L’une d’entre elles, ouverte il y a près de six mois après la découverte d’un faux pass dans le téléphone d’un homme impliqué dans une affaire de violences intrafamiliales, a notamment permis de remonter la piste de plusieurs réseaux de faussaires opérant depuis la région lyonnaise. 

Un chiffre d'affaires de 600 000 euros

Au total une quinzaine de suspects ont été interpellés au cours des dernières semaines, soupçonnés d’avoir émis 30 000 faux pass vendus près de 200 euros pièce, pour un montant global de 600 000 euros. Ces cyber gangs lyonnais présumé étaient composés de rabatteurs anonymes, de revendeurs et de pirates informatiques notamment. D’après nos confrères, l’un de ces réseaux présumés aurait même compté dans ses rangs un élève talentueux d’une école d’ingénieur informatique de l’agglomération lyonnaise.  

Parmi les 470 enquêtes évoquées par France Inter, près d’un tiers auraient déjà été bouclées et résolues.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut