Lyon : devant le consulat d’Algérie, ils ne veulent plus de Bouteflika

Entre 150 et 200 personnes étaient réunies samedi devant le consulat d’Algérie, rue Vauban, dans le 6e arrondissement de Lyon. Leur mot d’ordre principal : « Non au cinquième mandat du président Bouteflika ».

Le premier tour des élections présidentielles, en Algérie, aura lieu le 18 avril. Ce dimanche, le 3 mars, c’est la date limite de dépôt des candidatures.

A Lyon, hier après-midi, entre 150 et 200 personnes étaient rassemblées devant le Consulat d’Algérie, rue Vauban (6e arrondissement). « Non au cinquième mandat du président Bouteflika  », était le principal message des manifestants. Un appel à manifester lancé par le collectif des Algériens de France.

La police interdisait l'accès au Consulat, la contestation s'est donc déroulée devant le bâtiment.

Abdelaziz Bouteflika, 82 ans, est le président de l'Algérie depuis 1999.

 

à lire également
Durant cette période marquée par le confinement et le coronavirus COVID-19, les territoires se retrouvent en première ligne pour apporter des réponses économiques et sociales. Interviewé par Lyon Capitale, le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld aborde les éléments concrets déjà en place, mais aussi ceux à venir comme une plateforme de mise en relation entre les consommateurs et producteurs locaux. Il invite également le maire de Lyon Gérard Collomb à demander des dérogations pour la réouverture de certains marchés, aujourd'hui tous suspendus. 
1 commentaire
  1. JANUS - 3 mars 2019

    Ici aussi, on ne veux plus de Bouteflika !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut