motards

Lyon : expérimentation de la circulation interfiles pour les motards

Dès ce lundi, le Rhône va expérimenter la circulation en interfiles des motos et scooters de plus de 50 cm3.

Cette mesure, attendue de longue date par les motards, se fera sous des conditions bien précises, explicitées dans un décret paru en décembre 2015. Les deux-roues motorisés seront autorisés à conduire entre deux files de voitures seulement sur les voies rapides urbaines et les autoroutes.

A Lyon, cette pratique sera donc interdite dans le centre-ville mais autorisée sur l’A6, l’A89, le tunnel sous Fourvière, l’A7, le périphérique nord, la rocade Est ou encore le boulevard urbain sud, lorsque le trafic est dense ou congestionné. Les motards ne devront pas dépasser la vitesse maximale de 50 km/h.

Une pratique déjà courante

Jusqu'à présent non autorisée par le Code de la route, la circulation interfiles des motards est une pratique vieille de quarante ans. Avec cette légalisation, la préfecture du Rhône entend bien "encadrer une pratique de manière apaisée, une pratique qui se fait déjà".

Le décret ne prévoit aucune formation, mais la préfecture du Rhône précise qu'une information sera mise en place "à destination des motards et [de] l’ensemble des usagers de la route, via les écoles de conduite".

 

Une expérimentation nationale

Outre le Rhône, les huit départements d'Ile-de-France, la Gironde et les Bouches-du-Rhône sont concernés par cette phase de test.

L'objectif, outre fixer des règles pour sécuriser la circulation interfiles, est de fluidifier le trafic routier sur certains axes.

Si les résultats de cette expérimentation, qui durera quatre ans, sont concluants, la circulation interfiles pourra être étendue à tout le territoire.

1 commentaire
  1. FEFI - lun 1 Fév 16 à 8 h 47

    heureusement que cela va être autorisé, ils étaient donc tous en infraction?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut