Fabien Bagnon (©Antoine Merlet)

Lyon : Fabien Bagnon, vice-président de la Métropole en charge des mobilités actives, a récupéré son vélo volé

Le vice-président de la Métropole de Lyon Fabien Bagnon a annoncé ce lundi avoir retrouvé son vélo sur le site Le Bon Coin. Il se l’était fait voler en septembre 2020.

Le vice-président de la Métropole de Lyon en charge des mobilités actives, ancien co-président de l’association la Ville à Vélo, Fabien Bagnon s’était fait voler son vélo en septembre. Une ironie qui en a amusé certains à l’époque.

Heureusement, Fabien Bagnon l’a retrouvé près de sept mois plus tard. Un de ses amis l’a repéré sur le site de vente de particulier à particulier Le Bon Coin. L’élu a pu se réjouir de revoir sa "monture préférée" et a remercié au passage la police pour son travail.

Plus que le cas personnel de Fabien Bagnon, le vol de vélo est un fléau en France. Pour y remédier un marquage des vélos a été mis en place, un bicycode, qui permet d’identifier formellement l’engin et de faire le lien avec son propriétaire. Cela reste le meilleur moyen pour espérer revoir sa bicyclette après un vol.

4 commentaires
  1. JANUS - mar 6 Avr 21 à 14 h 34

    Ce élu a fait une petite expérience de la vie locale !

  2. Limas69 - mar 6 Avr 21 à 15 h 50

    Bonne idée ce bicycode, ce serait encore mieux s'il était affiché à l'arrière des vélos pour permettre la vidéo verbalisation des feux grillés (lorsqu'aucune signalisation ne l'autorise), des sens interdits, trottoirs et autres comportements dangereux pour les autres usagers de la ville !

    Mais je rêve, on ne va pas chercher des noises aux sauveurs de la planète, fidèles électeurs des pastèques !

    1. Abolition_de_la_monnaie - mer 7 Avr 21 à 12 h 24

      Il faudrait aussi, dans la lignée de votre idée, mettre des plaques sur les piétons comme ça dès qu'ils traversent où il ne faut pas, qu'ils passent au rouge aux feux, etc, hop, on peut les verbaliser ! 🙂

      heureusement, les chinois font déjà ça avec la reconnaissance faciale, bientôt importée chez nous par tous les pro-surveillance tels que vous 🙂

      1. Limas69 - jeu 8 Avr 21 à 12 h 04

        Ah tiens, votre réponse un peu extrême ne m'étonne pas ...

        Vous savez, c'est un peu "amusant" d'avoir vécu la vigueur d'une proche, fortement opposée à la vidéosurveillance, à vouloir visualiser les images des caméras ayant pu filmer l'agression de son fils !

        Alors, nous ne sommes pas en Chine, et la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.

        Quand je relis vos posts dans lesquels vous appelez de vos vœux la verbalisation des livreurs qui s'arrêtent sur des pistes cyclables (parce souvent ils ne peuvent plus faire autrement), vous me faites bien rire avec votre peur de voir les vélos immatriculés et verbalisables ...

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut