Lyon : la bourde des équipes de Collomb avec Twitter et Facebook

Insolite - Le dernier tract de campagne de Gérard Collomb, pour les élections municipales et métropolitaines de Lyon, renvoie vers des comptes Twitter et Facebook. Ces derniers dont l'un sous le nom "Papy Gérard 2020" ne sont pas gérés par son équipe.

En matière de numérique, il est toujours impératif de réserver les sites Internet, et autres comptes Twitter et Facebook avant de démarrer sa communication "papier". Le dernier tract de campagne de Gérard Collomb pour les élections municipales et métropolitaines de Lyon mentionne des comptes Twitter et Facebook qui n'ont pas été réservés avant l'impression. Sur les deux réseaux sociaux : les "gerardcollomb2020" ont été pris par d'autres, suite à plusieurs oublis de la part des équipes du candidat.

Un identifiant Twitter impossible à avoir

Ainsi, sur Twitter, il est impossible d'avoir un identifiant de plus de quinze signes : "@gerardcollomb2020" ne peut donc tout simplement pas être verrouillé de base, il faut faire plus court. Constatant la bourde et la limite technique, des internautes extérieurs à l'équipe de Gérard Collomb se sont donc rués sur le premier choix possible : "@gerardcollomb20".

Ils ont également choisi d'afficher le nom de profil "gerardcollomb2020" (pour le coup, la limite des quinze signes ne s'applique pas). Ce compte "parodique", partage des articles de presse relatifs à la question de l'anneau des sciences, autoroute urbaine censée boucler le périphérique à l'ouest et défendue par Gérard Collomb (lire ici). Ce lundi matin, il ne comptait qu'une petite dizaine d'abonnés, mais le drapeau numérique est bien planté, ce sont eux les premiers à avoir ce nom de profil.

Un compte Facebook lui aussi réservé par d'autres 

Sur Facebook, "gerardcollomb2020" n'est pas trop long pour être réservé en l'état. Cependant, là aussi, ce n'est pas l'équipe du candidat qui a verrouillé le compte.  Le nom mis en avant en bas du tract renvoie vers une page Facebook intitulée "Papy Gérard 2020", où l'actuel maire de Lyon apparaît en photo avec un chapeau. Aucun contenu n'a été posté pour l'instant, au-delà de ce cliché. Ce lundi matin, la page ne comptait aucune mention "J'aime". Les équipes de Gérard Collomb n'ont en tout cas pas oublié de réserver le nom de domaine gerardcollomb2020.com. Le site sera "bientôt dévoilé" et renvoie vers les comptes Facebook et Twitter de "Prendre un temps d'avance". Ces derniers n'ont pas été mis à jour depuis le 1er janvier.

2 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 20 janvier 2020

    Un peu embêtant, ils ont pris "un temps de retard" ! 😀
    Mais le fond de commerce électorale de ce Monsieur, ce sont des personnes âges CSP+ (qui ne veulent pas que la situation fasse prendre des risques à leurs investissements) ainsi que des personnages âgées isolées pauvres qui n'ont aucune idée de la réalité à part celle diffusée par les grands médias (Le progrès, BFM, etc). Et ces personnes là ne fondent pas leurs idées politiques avec des sites internet.

  2. Els Uego - 20 janvier 2020

    Gérard Groscomb représente toute la jeunesse dont cette ville a besoin

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut