Police
© Tim Douet

Lyon : la police plaide l’accident pour le palet de gaz lacrymogène

La vidéo diffusée sur Twitter d’un palet de lacrymogène touchant des étudiants dans un appartement au 4e étage, rue de la Barre, a suscité l’indignation. Le compte Twitter officiel de la Police nationale du Rhône répond.

La vidéo du palet de lacrymogène entrant au 4e étage d’un appartement où des étudiants révisaient est l’une des images fortes de la mobilisation du 11 janvier. Elle a été vue près de deux millions de fois sur Twitter et suscitée de nombreuse réaction. La police nationale du Rhône a réagi officiellement sur le même réseau social.

Alors que les étudiants estiment qu’ils ont été volontairement visés, la police répond qu’il n’y avait « aucune velléité » de les atteindre. Le compte Police Nationale 69 précise également le contexte des tirs de lacrymogène rue de la Barre, « des manifestants hostiles enfonçant un barrage policier et s’en prenant aux biens et aux personnes ont contraint les FDO à effectuer des tirs de lacrymogène ».

De leur côté, les étudiants ont finalement décidé de porter plainte hier dans la soirée après avoir hésité.

Lyon  : un palet de gaz lacrymogène atterrit dans leur appartement (vidéo)

 

1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 12 janvier 2020

    Sur les images vous voyez un "barrage de la police se faire enfoncer" ?
    😀
    Un tir accidentel alors que la police a horreur d'être filmée et que les sénateurs ont même tenté de faire voter une loi pour interdire qu'on filme la police ? Oui, les accident ça arrive...
    Reste les nombreuses caméras sur la voie publique... Elles sont peut-être tombées en panne ou "filmant pas le bon angle"... par accident ? 😀

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut